lundi 8 août 2022

Radars au tribunal : 36 mois de taule pour destruction et vol de biens

pljstCe mardi 12 juillet, deux jeunes gens ont comparu au tribunal de grande instance de Ouagadougou pour destruction et vol de biens. Reconnus coupables, les accusés ont écopé chacun de 36 mois d'emprisonnement et d’une amende d'un million, le tout ferme. Ils ont, en outre, été condamnés à payer au total 23 325 169 FCFA pour dédommager leurs victimes.

 

Les faits remontent au mois de mai 2022 où Ouédraogo Karim et Dakissaga Ousséni (NDLR : Ce sont des noms d’emprunt) ont été pris en flagrant délit à petit Paris, un quartier de Ouagadougou. Il leur est reproché, d’une part, la destruction d’installations électriques, notamment de compteurs SONABEL, de prises électriques, de climatiseurs ainsi que de têtes de robinet et de lavabos. D’autre part, ils ont été interpellés pour faits de vol dans les mêmes lieux. Leur mode opératoire était le suivant : escalader le mur pour accéder aux logis, briser ensuite les vitres ou passer par le plafond pour s’y introduire. Cinq domiciles ont été visités par les présumés cambrioleurs.

A la barre, Karim Ouédraogo et Ousséni Dakissaga, ainsi que nous avons choisi de les appeler, ont seulement reconnu avoir volé du fer, pour le premier, et un filtre à eau, concernant le second, dans un seul domicile sur les cinq signalés. Tous les deux ont nié les faits de destruction ci-dessus mentionnés. Mais sur l’insistance du procureur à travers des questions et des parties civiles, qui ont brandi des preuves, ceux-ci ont finalement reconnu les faits. Ils ont justifié leurs actes répréhensibles par la recherche de leur pitance quotidienne, tout en implorant la clémence des juges.

Le total des dégâts causés par les deux indélicats a été estimé par chacune des victimes présentes à l’audience, que nous allons désigner par des lettres de l’alphabet, à 23 325 169 FCFA. Il s'agit de 8 548 300 FCFA pour A, 7 millions de FCFA pour B, 3 millions FCFA pour C et 4 776 869 FCFA pour D. La cinquième victime était absente lors de l’audience.

Pour le procureur, les 2 jeunes sont coupables de s’en être pris à des biens dans des domiciles, ils ont détruit des climatiseurs, des prises électriques et dérobé des pièces pour les revendre. Jugeant les faits graves, il a donc requis contre chacun d’eux 24 mois de prison et une amende d’un million de FCFA, le tout ferme.

Après délibération, le tribunal a finalement condamné chacun des prévenus à 36 mois de prison et à une amende d’un million de F CFA, le tout ferme. Il les a, en outre, condamnés à payer tous les dommages causés aux victimes, lesquels s’élèvent à 23 325 169 FCFA. Il a, enfin, été notifié aux 2 condamnés qu’ils ont 15 jours pour interjeter appel du verdict.

F.S.

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
y>