lundi 4 juillet 2022

Burkina Faso : Le prix Nobel de l’architecture, Francis Kéré, présente sa médaille au chef du gouvernement

fkr uneAprès son retour triomphal au bercail le lundi 30 mai 2022, Diébédo Francis Kéré, lauréat du Prix Pritzker 2022 ou Prix Nobel de l’architecture, est allé présenter sa médaille au chef du gouvernement, Albert Ouédraogo, ce mardi 31 mai 2022 à la Primature.  Francis Kéré dit d’être allé remercier le PM d’avoir envoyé une équipe à ses côtés lors de la remise dudit prix le 27 mai dernier à Londres. L’occasion s’y prêtant, il a sollicité du gouvernement qu’il accompagne la jeunesse burkinabè, car elle est très talentueuse mais manque d’opportunités.

Le 15 mars 2022, Diébédo Francis Kéré est devenu le premier Africain lauréat du Prix Pritzker, l’équivalent du Prix Nobel de l’architecture. Ce mardi 31 mai, il est allé présenter sa médaille, en or pur, au chef de la Primature. L’architecte burkinabè dit être fier de cette distinction internationale qu’il a reçue et remercie le Premier ministre, qui malgré un contexte national difficile, marqué par l’insécurité, a envoyé une équipe gouvernementale le soutenir à Londres à l’occasion de la remise officielle dudit prix. Lors de l’audience du jour, Albert Ouédraogo et Francis Kéré ont parlé également de l’avenir de la jeunesse burkinabè, en proie au chômage.

fkr 2« Ensuite, on a échangé sur l’avenir, sur ce qui peut être fait pour la jeunesse de cette Nation qui regorge de talents, lesquels manquent malheureusement d’opportunités. Nous avons essayé de voir comment dans mon domaine, qui est l’architecture, on peut créer des débouchés ou comment le gouvernement pourra s’occuper des jeunes talents pour leur créer des opportunités. Parce qu’il y a des milliers de jeunes Burkinabè qui ont du talent et qui oeuvrent dans un domaine mais ils ne sont pas suivis », a déclaré l’architecte.

fkr 3A l’en croire, lorsqu’il y a à peine une vingtaine d’années il a décidé d’utiliser de la simple terre pour construire une école, il ne savait pas où cela le mènerait. Mais grâce aux encouragements de certaines personnes qui l’ont convaincu que ce qu’il faisait n’était pas inutile, le fruit de sa détermination est visible aujourd’hui. Et c’est ce genre d’encouragements qu’il souhaite que le gouvernement fasse à la jeunesse. A la question de savoir si la construction du futur siège de l’Assemblée nationale burkinabè, dont il est le concepteur, a été abordée, Francis Kéré a répondu que cette question n’était pas à l’ordre du jour.

« On a des projets mais qui ne constituent pas actuellement une priorité. Effectivement l’Assemblée nationale fait la fierté du monde entier. Vous ne le savez pas, mais de grandes chaînes américaines veulent venir faire un documentaire sur l’Assemblée nationale. J’ai dit : écoutez, l’Etat actuellement au Burkina a une priorité : c’est de ramener la paix. Et l’Assemblée nationale, il est bien vrai que je l’ai dessinée, je l’admire et tout le monde l’admire, mais pour le moment ce n’est pas la priorité, donc on n’en a pas parlé », a affirmé le prix Nobel.

 Ayant officiellement reçu son Prix le 27 mai dernier, le natif de Gando, dans le Boulgou, a foulé le sol burkinabè le lundi 30 mai et a été accueilli dans une ambiance festive par des centaines de ses compatriotes, dont des membres du gouvernement de transition.

Barthélémy Paul Tindano

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes