vendredi 27 mai 2022

Guerre Russie/Ukraine : L’Afrique n’est pas à l’abri de répercussions

war 1Depuis le 24 février, le monde entier retient son souffle, craignant une 3e Guerre mondiale. En effet, c’est à cette date que la Russie a lancé une action militaire contre son voisin ukrainien. Un conflit qui n’est pas sans inquiéter le continent africain. C’est au regard de cette situation que la Société burkinabè de géopolitique (SBG) a tenu une conférence publique ce samedi 2 avril 2022 à Ouagadougou pour analyser les enjeux de cette guerre entre russophones sur l’Afrique.

Deux thèmes ont été au menu de cette conférence animée par deux personnalités.  Le premier : « Guerre Russie/Ukraine : quels sont les enjeux et opportunités pour l’Afrique ? » a été développé par Angeline Savadogo, communicatrice et membre de la SBG. Selon cette panéliste, les questions relatives aux conséquences de cette guerre pour le Burkina et les autres pays de l’Afrique se situent au niveau des importations, notamment en termes de hausse des prix du carburant. Pour Angeline Savadogo, cette hausse des prix qui est déjà constatée dans certains pays voisins va se généraliser un peu partout en Afrique.

war 2Le professeur Ousseni Illy, quant à lui, a entretenu l’auditoire sur le thème « Sommes-nous aux portes d’un nouvel ordre mondial ? » Une question à laquelle le conférencier a répondu par l’affirmative, lui qui soutient que  l’ordre mondial, qui est traditionnellement dominé  depuis les trente dernières années par la puissance américaine, était déjà bousculé. De son  point de vue donc, cette guerre vient confirmer un retour de la Russie sur la scène internationale qui avait déjà été amorcé avec son intervention en Syrie et l’annexion de la Crimée en 2014 .

war 3«Tous ces faits montrent que la Russie, qui s’était éclipsée pendant un moment après la chute du mur de Berlin et l’éclatement de l’ex-URSS, est en train de revenir sur la scène internationale et cela avec d’autres puissances comme la Chine, le Brésil et l’Inde, qui ont émergé entre-temps», a-t-il déclaré. Cette remise en cause de la puissance américaine et des Etats occidentaux n’est pas sans risques pour le continent africain, selon le professeur Illy. « Il y a comme deux blocs qui se forment : le bloc russo-chinois et le bloc occidental autour des Etats-Unis et de l’Europe, mais pour l’instant on sent que du coté occidental il y a un peu de retenue », a-t-il ajouté.

Pour le second conférencier, les conséquences directes de cette guerre sur l’Afrique sont des répercussions   sur le plan économique car les deux Etats en conflit sont des pays majeurs, à la fois en termes de productions agricoles comme le blé, ce qui a un impact sur le prix de la farine de blé et du pain, et en termes de production d’hydrocarbures, ce qui a pour conséquence une hausse des prix du carburant.

Barthélémy Paul Tindano

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes