vendredi 27 mai 2022

Soutenance à l’université Aube Nouvelle : Radars Info analysé par Isidor Bouda

isid uneWendlassida Isidor Bouda a obtenu sa licence en science de gestion, option communication des organes, avec brio le mardi 29 mars 2022 à l’Université Aube Nouvelle à Ouagadougou. Son travail a porté sur le thème : « L’utilisation du digital par les organes de presse : cas de Radars Info Burkina ». Durant 15 mn, l’impétrant a séduit le jury qui n’a pas hésité à lui accorder la note de 17/20.

Comment les organes de presse utilisent-ils le digital ? C’est la question à laquelle Wendlassida Isidor Bouda a répondu dans son mémoire. Pour lui, Internet est devenu aujourd’hui un outil incontournable. Il est vital pour les organes de presse, surtout pour les médias n’existant qu’en ligne, car il leur permet de « maîtriser et d’exploiter conséquemment les technologies rendues disponibles par Internet ».

Les chiffres de Hootsuite We are social les plus récents, cités par l’impétrant, révèlent qu’il y a plus de 5 millions d’utilisateurs d’Internet au Burkina parmi lesquels seulement 2 millions sont sur les réseaux sociaux.

isid 2Or, souligne Isidor Bouda, « le nombre de médias en ligne augmente chaque année et le monopole de l’information n’est plus l’apanage des médias ». Le monde de l’information au Burkina est alors très concurrentiel pour une audience plus ou moins restreinte.

Une enquête et des recommandations

Pour la rédaction de son document, il a fallu que M. Bouda enquête afin de recueillir des avis auprès des internautes. Il ressort de cette démarche que 60% des enquêtés connaissent Radars Info Burkina, non seulement à travers les réseaux sociaux mais aussi par le biais de la télévision, avec la chronique hebdomadaire « Dans vos colonnes » diffusée sur Burkina Info. En outre, 61,4% des sondés jugent les informations de ce média crédibles. Cependant, plus de la moitié des personnes enquêtées estiment que les formats des contenus utilisés par le journal doivent être améliorés. 

Pour Isidor Bouda, Radars Info Burkina bénéficiant déjà d’une notoriété auprès des internautes, il doit améliorer ses formats de diffusion. « Les lecteurs sont de nos jours fugaces. Il leur faut donc des contenus accrocheurs, faciles à lire et à comprendre », soutient-il.

Pour y arriver, il propose d’intégrer des contenus innovants en diversifiant les contenus et en incluant plus de sons et de vidéos sur le site et sur la page Facebook du journal. En outre, il recommande d’améliorer la présentation du site web et la charte graphique.

Un thème d’actualité

L’impétrant dit avoir choisi ce thème au regard du développement exponentiel des outils qu’offre internet et qui ont révolutionné les moyens d’accès à l’information ainsi que la façon de la consommer.

isid 3Selon lui, le principal enjeu pour les éditeurs semble être alors de développer leurs contenus sur tous les supports, traditionnels comme numériques, et de réussir à les monétiser afin de faire vivre leur entreprise.

« La transformation des modes de consommation et des modalités d’accès à l’information ainsi que l’émergence de formats natifs ont pour effet de pousser les médias à s’adapter et à produire des contenus adaptés au mobile.  La plupart des médias ont donc décidé de se mettre en ligne. Certains organes de presse décident même d’être des Pure Player dans l’optique de se rapprocher au mieux des lecteurs », a-il-déclaré. 

Le jury, composé du Dr Evariste Dakouré, président, de Jean-Baptiste Dipama, professeur de suivi de l’impétrant, et de Richard Tiéné, directeur de publication de Radars Info Burkina, a salué la pertinence du sujet, qui est unique, mais aussi la qualité et le professionnalisme de l’impétrant, ainsi que la présentation. 

A l’issue de l’exposé de l’impétrant, le directeur de publication de Radars Info Burkina l’a félicité pour la qualité de son travail et confié que le document servirait de base pour continuer à construire et à développer son média.

Pour le Dr Evariste Dakouré, « c’est un plaisir » pour les encadreurs d’assister à ce type de soutenance. Il a encouragé l’étudiant à persévérer dans l’excellence.

A l’unanimité, la note de 17 sur 20 lui a été attribuée par le jury.

www.radarsburkina.net

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes