mardi 30 novembre 2021

Santé : Les précautions à prendre en temps de fraîcheur et de poussière

snt uneNous sommes  au mois de novembre, synonyme de début de fraîcheur au Burkina Faso. C'est également à cette période que débute l'harmattan,  un vent sec qui souffle du nord-est au  sud-ouest de novembre à mars   au Faso.  Ce vent est très chaud le jour, froid la nuit  et le plus souvent chargé de poussière. Ce qui est généralement source de maladies. Radars Info Burkina s'est entretenu avec David Lompo, agent de santé, pour savoir la conduite à tenir en cette période pour rester en bonne santé.

De novembre à mars, on assiste à une baisse  de la température au Burkina Faso. Cette fraîcheur est accompagnée le plus souvent d’un vent sec transportant de la poussière. Du coup, les gens rencontrent des difficultés sur le plan sanitaire, notamment l'assèchement des voies respiratoires qui peut conduire à une succession de rhumes, voire à de la fièvre, et bien d'autres maux. Pour prévenir ces maladies, un certain nombre de précautions s’imposent. En termes clairs, il faut se protéger.

snt 2Selon l’agent de santé David Lompo, la première disposition à prendre à cette période, c'est de toujours porter un cache-nez, que l'on soit en public ou en déplacement. «Les germes les plus dangereux se transmettent par voie respiratoire d'un individu à un autre. Actuellement, il y a la pandémie de Covid-19 qui, avec la fraîcheur, va davantage sévir que quand il faisait chaud. Il serait donc bien que le port du cache-nez soit de mise pour chacun de nous. Outre cela, pour aider à l'humidification des voies respiratoires, il est recommandé d'introduire du beurre de karité dans les fosses nasales pour faciliter la respiration», a-t-il soutenu. Il a ajouté que le beurre de karité peut éviter que certains microbes  entrent dans l’organisme en passant par les narines. En plus de cette protection, l'alimentation est également importante, fait remarquer David Lompo. «En plus de tout cela, il faut une bonne hygiène alimentaire pour aider l'organisme à  tenir, car le meilleur des médicaments, c'est la résistance du corps. Pour que l'organisme résiste, il faut qu'on soit bien nourri. Quand on dit bien nourri, ce n'est pas la quantité, c'est beaucoup plus la qualité ; des aliments de qualité qui vont nous donner non seulement de la force, mais aussi des  protéines et surtout des vitamines,  car ce sont ces vitamines qui nous permettent de résister aux infections et  qui renforcent  notre immunité», a-t-il précisé. Les aliments qu'il faut à l'organisme en cette période, ce sont, entre autres, le citron, la tomate, la salade, la papaye, la banane et  tous les autres fruits qui peuvent être à notre portée. Et nous devons nous efforcer  de le faire de façon régulière et non occasionnellement.

Barthélémy Paul Tindano

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>