mardi 30 novembre 2021

FILEP : Lever  de rideau de la 9e édition

ffilip uneLa 9e édition du Festival international de la liberté d’expression et de la presse (FILEP)  se tient du 10 au 13 novembre 2021 à Ouagadougou sur le thème «Au carrefour des crises sanitaire, sécuritaire, politique et des mutations technologiques, construisons des médias résilients au service des citoyens africains». Au programme des activités figurent un colloque international, un concours et une exposition photos, caricature et dessin de presse, ainsi qu’une projection de films et surtout la soirée gala de récompenses. L'ouverture officielle du Festival a eu lieu ce 10 novembre au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) sous le parrainage du président de l'Assemblée nationale, représenté par le vice-président Dramane Nignan.

Les objectifs du FILEP, c'est : poser le débat, susciter la réflexion et proposer de meilleures conditions d'exercice de leur profession aux journalistes et de leurs activités aux défenseurs des droits de l'Homme. D'où le choix du thème de cette édition. Dans sa déclaration à  la cérémonie d'ouverture,  le président du comité d’organisation, Sidiki Dramé, a rappelé le contexte dans lequel se tient  l'édition 2021 du FILEP en ces termes : «Nous évoluons dans une Afrique où les crises politiques et institutionnelles remettent en cause les acquis démocratiques chèrement conquis par les peuples organisés.  Le FILEP se tient dans un contexte où des journalistes, à travers l'Afrique, continuent de travailler dans la peur, menacés par des despotes déguisés en démocrates. Nous tenons le FILEP 2021 dans un contexte où les tenants du pouvoir économique entendent définir les contenus médiatiques à la place des professionnels. Le FILEP 2021 se tient à un moment où certains journalistes sont traînés à longueur de journée dans les palais de justice et jetés en prison juste pour avoir dénoncé la mal gouvernance dont souffrent la plupart de nos États. » ffilep 2D’après lui, il est inadmissible que 30 ans après la déclaration de Windhoek, qui consacrait l'indépendance,  la liberté et  le pluralisme dans les médias, l'on continue à harceler, à intimider et à violer allégrement les droits les plus élémentaires des journalistes.

Le FILEP 2021 est parrainé par le président de l'Assemblée nationale du Burkina, Alassane Bala Sakandé. Son représentant à la cérémonie d’ouverture, le vice-président Dramane Nignan, a félicité les organisateurs de l’événement de pouvoir tenir cette édition malgré le difficile contexte national. Il a également invité les festivaliers à mener des réflexions qui  permettront aux médias de mieux y faire face. Le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura, a également congratulé les acteurs des médias pour leurs efforts au quotidien, tout en leur rappelant leur responsabilité en matière de traitement de l’information.

Plus de 200 festivaliers prennent part à cette biennale de la liberté d’expression et de la presse organisée par le Centre national de presse Norbert Zongo.  Du 10 au 13 novembre, ces derniers, venus de 20 pays, vont réfléchir sur la problématique de la survie des médias et  de leur résilience aux multiples crises.  La clôture du FILEP est prévue pour le samedi 13 novembre avec  une  soirée gala de récompenses dont le trophée  le plus convoité est le prix  africain du journalisme d’investigation Nobert Zongo.

Barthélemy Paul Tindano

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>