samedi 23 octobre 2021

Situation nationale : Le Balai Citoyen se prononce

bcitoy uneLes membres du mouvement Balai Citoyen ont organisé une conférence de presse au cours de laquelle ils ont donné leur lecture des sujets d'actualité nationale et internationale. Situation sécuritaire du Burkina Faso, procès à venir  sur l'assassinat du capitaine Thomas Sankara, maintien de la fermeture des frontières terrestres et gouvernance dans le secteur de l'éducation sont, entre autres, les sujets abordés lors de ce point de presse ce jeudi 7 octobre 2021 à Ouagadougou.

Sur la crise  sécuritaire, le Balai Citoyen déclare que  la situation impacte considérablement le pays et compromet l'unité nationale.  Selon son porte-parole,  Ismaël Éric Kinda, le suivi des dossiers sur la plainte formulée et déposée le 28 juin 2021 auprès du procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouaga 1 contre le gouvernement pour non-assistance à personne en danger et la dénonciation de faits pouvant constituer des infractions pénales montre qu'aucune avancée notable n'a été enregistrée. Sur ce point, le Balai Citoyen dit mettre la justice burkinabè devant ses responsabilités et l'exhorte à diligenter ses propres enquêtes sur cette affaire au lieu de «sous-traiter ses compétences ».

Quant au procès à venir sur l’assassinat du capitaine Thomas Sankara, le Balai Citoyen l’espère exemplaire. C’est pourquoi Ismaël Kinda et ses camarades exhortent les autorités judiciaires à prendre toutes les dispositions utiles pour une retransmission à la télévision et à la radio nationales de tout le procès afin que l'ensemble des Burkinabè ainsi que les Africains puissent suivre de bout en bout ce jugement «historique».

bcitoy 2Le Balai Citoyen exige la réouverture  des frontières terrestres et fait remarquer que c'est une décision hors de contexte et qui va même à l'encontre des textes communautaires de la CEDEAO relatifs à la libre circulation des personnes et des biens. Pour les conférenciers, la flambée des prix des biens de première nécessité observée actuellement sur le marché est une conséquence directe du maintien de cette fermeture.

Les effondrements d’édifices publics sont, de l’avis de ce mouvement de la société civile, une conséquence de la corruption. C'est pourquoi le Balai Citoyen exige des autorités compétentes que toutes les responsabilités soient situées et exhorte les acteurs de l'éducation à une réflexion profonde et concertée sur les défis dudit secteur.

Sur les sujets d'actualité internationale, les conférenciers notent que le Mali est un État indépendant et   souverain. À ce titre, nul ne devait lui imposer des partenaires encore moins lui interdire de faire les choix qu’il juge opportun. Pour Serge Bambara, alias Smokey,  le sommet Afrique France nouveau format est un non-événement et le Balai Citoyen y est opposé. Pour lui, les priorités du Burkina Faso en ce moment, c'est relever les défis de la sécurité et de la crise alimentaire qui s'annonce.

Barthélemy Paul Tindano

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>