samedi 23 octobre 2021

Réorientation des élèves du lycée Philippe Zinda Kaboré : Ça piétine toujours

reor uneLe 1er octobre dernier, la rentrée scolaire 2021-2022 a eu lieu sur toute l'étendue du territoire burkinabè. Comme on le sait déjà, le plus grand établissement scolaire du pays, le lycée Philippe Zinda Kaboré, est fermé. Si le redéploiement de certains de ses élèves, comme annoncé par le ministre de l’Education nationale, est effectif, force est de reconnaître cependant que d’autres sont toujours dans l’attente. Radars Info Burkina est allé sur le terrain pour un constat.

La mine serrée, le visage renfrogné et l’air pensif, Abdoul Kaboré,  élève qui doit faire la classe de 1re en cette année scolaire, ne comprend pas pourquoi le traitement de certains dossiers traîne. « La liste des élèves réorientés a été publiée mais mon nom n’y figure pas. Je me suis donc rendu à la Direction provinciale et ils m’ont dit de déposer un dossier pour recours, ce que j’ai fait, mais jusque-là il n’y a pas eu de suite. On ne cesse de me répéter que le dossier est en cours de traitement lorsque je demande ce qui se passe», nous confie le jeune apprenant. reor 2Comme lui, nombreux sont ceux qui sont dans cette situation. Parent de deux élèves au Zinda, Paul Bonkoungou a, lui aussi, été confronté à ce type de situation. « Un de mes enfants a bien été réorienté ; je dirai même qu’il n’y a qu’une clôture qui sépare son précédent établissement de l’actuel, puisqu’il a été réorienté au lycée Nelson Mandela. En revanche, mon deuxième gosse avait été omis et il a fallu que je fasse des pieds et des mains afin que lui aussi soit placé dans un lycée pas très éloigné pour cette année scolaire», nous raconte M. Bonkoungou.

reor 3Cependant, certains anciens élèves du Zinda ont bien été réorientés dans d’autres lycées d’accueil comme nous le confirme Justine Maré, élève. « Mon cas n’a pas été problématique, j’ai été transférée dans un autre lycée de référence. Même si c’est une distance de plus, cela ne me gêne pas », nous dit-elle. Tout ne peut pas être parfait à 100% comme le dit M. Bonkoungou.

En rappel, le Zinda est fermé depuis mai 2021 suite à de violentes manifestations d’élèves qui se sont soldées par le saccage de certains bureaux de l’établissement et l’incendie du véhicule du proviseur. Les 3 700 élèves du “noble Zinda” redéployés ont été répartis dans 74 établissements selon leur choix  en fonction des capacités d’accueil et de leur lieu de résidence,  comme  l'avait souligné le Pr Stanislas Ouaro. Le personnel, lui, a été muté ailleurs.

Sié Mathias Kam

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>