mardi 28 septembre 2021

Vivre-ensemble : Le gouverneur Casimir Segueda désigné meilleur artisan de la paix par le MPAP

aapaa uneLa 1re édition des Ambassadeurs de paix awards (APA), un événement organisé par le Mouvement pour la culture de la paix et l'amour de la patrie (MPAP) afin de célébrer le mérite des fils et filles du Burkina qui oeuvrent en faveur de la paix et du vivre-ensemble, a connu son apothéose le vendredi 3 septembre 2021. C’est Casimir Segueda, gouverneur de la région du Centre-Nord, qui a reçu le trophée Ambassadeur de paix awards (APA) de l'année. Cette distinction vise à le récompenser pour son engagement patriotique au profit de la paix et de la cohésion sociale dans cette partie du pays particulièrement éprouvée par les attaques terroristes.

Les Ambassadeurs de paix awards (APA), selon le président du Mouvement pour la culture de la paix et l'amour de la patrie (MPAP), sont des hommes et des femmes de paix. « Ce sont ceux-là qui, au cours de l’année ou depuis l’existence du MPAP, ont posé des actes concrets en faveur de la paix, de la cohésion sociale, de la réconciliation nationale et du vivre-ensemble là où il y avait des conflits et ce, dans toutes les régions du pays », a précisé Samuel Kalkoundo. Cette cérémonie de distinction est une sorte de reconnaissance de leurs actions, a-t-il ajouté. Pour ce faire, un appel a été lancé à l’ensemble des 13 coordinations MPAP représentées dans chacune des régions du pays, pour faire des propositions sur la base de critères préalablement établis. « Ces critères sont essentiellement les actes, les actions en faveur de la réconciliation nationale entre groupes ou au sein de la société pour la cohésion sociale et le vivre-ensemble », a énuméré M. Kalkoundo. Ce sont au total plusieurs trophées APA qui ont été décernés aux lauréats : un trophée APA à chacune des trois composantes engagées dans la lutte contre le terrorisme ; un trophée APA patriotique décerné à Yacouba Drabo, coordonnateur national de la confrérie des Dozos sans frontières ; un autre trophée APA pour l’engagement de la jeunesse, décerné à Moumouni Diala, président du Conseil national de la jeunesse ; ainsi qu’un trophée APA de l’année, décerné à Casimir Segueda, gouverneur de la région du Centre-Nord.

aapaa 2Tous ces trophées récompensent ces différents lauréats pour leur engagement patriotique dans la lutte contre l’insécurité et pour la promotion du vivre-ensemble dans notre pays. M. Kalkoundo précise que « c’est un jury de sages de notre société, présidé par l’imam Talouta Dioni de Fada », qui a eu la lourde charge d’éplucher les dossiers pour choisir les meilleurs.

Prix APA du patriotisme, la confrérie des Dozos, représentée par son coordonnateur, a salué cette initiative du MPAP (Lire à ce propos l'encadré au https://www.radarsburkina.net/index.php/fr/societe/2766-encadre). Selon Yacouba Drabo, ce trophée ne veut pas dire que les Dozos font mieux que les autres, c’est pour juste dire que nous devons faire encore plus. « La paix, ce n’est pas un mot ; c’est un comportement », a-t-il dit, paraphrasant le président Félix Houphouët-Boigny. Il a ajouté : « Il faut faire comprendre aux uns et aux autres que le combat n’est pas seulement celui des FDS. Le gouvernement seul ne peut s’en sortir. Chacun doit prendre conscience, donner le meilleur de lui-même, sa contribution et soutenir les actions menées si nous voulons gagner cette guerre », a martelé Yacouba Drabo. aapaa 3Celui-ci lance un appel à tous les fils et toutes les filles de la nation à accompagner les actions des FDS et des VDP sur le terrain. « Tout le monde ne peut pas aller au front mais il est important de renseigner les FDS, la police de proximité ason importance. Nous sommes tous des Burkinabè, on ne va pas fuir pour laisser le Burkina Faso. On ne va pas abandonner notre armée. Levons-nous maintenant ! » a-t-il lancé.

Au cours de cette cérémonie, une quarantaine de personnes ont été distinguées à travers des attestations de reconnaissance et autres. 10 familles de FDS et 10 familles de VDP ont reçu chacune un sac de riz. Un appel à la mobilisation a été lancé pour continuer cet élan de solidarité au-delà de nos frontières. « En les récompensant, nous voulons susciter l’amour pour la patrie, lancer un élan et un réveil patriotique pour pouvoir aboutir à un Burkina Faso apaisé, sécurisé dans toutes ses régions et aussi galvaniser les troupes au front », a expliqué le président du MPAP.

Toutes les régions ont été représentées à cette soirée de promotion de la paix, laquelle a été placée sous le haut patronage de Sa Majesté le Mogho Naaba Baongo, empereur des Mossé, représenté par le Saman-Naaba, ainsi que le parrainage conjoint d’el hadj Oumarou Zoungrana, président de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB), de Son Eminence le cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque de Ouagadougou, et du pasteur Henry Yé, président de la Fédération des églises et missions évangéliques du Burkina (FEME), qui ont tous livré un message de paix et un appel à la mobilisation. Le thème retenu pour cette 1re édition des APA est : « Quelle contribution pour la prise en charge des familles des FDS et des VDP tombés sur le champ d’honneur ? »

« Ce que nous demandons, c’est de continuer à avancer. Si nous reculons, il n’y aura même plus de lieu pour reculer pour qu’il y ait les déplacés internes ; nous ne pouvons donc qu’avancer. Avançons pour la victoire. Et quoi qu’il arrive, les familles des victimes ne resteront jamais orphelines, la population et le gouvernement les soutiendront» a terminé M. Kalkoundo.

Sié Mathias Kam

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>