mardi 28 septembre 2021

Paix et cohésion sociale : Une cérémonie pour reconnaître le mérite des artisans de la paix au Burkina

mpap uneEn prélude à la soirée de distinction des Ambassadeurs de paix awards (APA) organisée par le Mouvement pour la culture de la paix et l'amour de la patrie (MPAP), le comité d'organisation, avec à sa tête le président de cette organisation, a tenu un point de presse le mardi 31 août 2021 à Ouagadougou. Etaient au menu des échanges avec les hommes de médias, les critères de sélection des lauréats, les différents prix et le déroulé de la soirée.

Le Burkina Faso est en guerre contre le terrorisme et c’est un truisme de le rappeler. Depuis 2016 en effet, notre pays est la cible d’attaques meurtrières qui ne cessent d’endeuiller des familles. C’est pour encourager les actions menées par certaines personnes physiques et morales en faveur de la recherche et de la promotion de la paix et du vivre-ensemble sur tout le territoire national que le Mouvement pour la culture de la paix et l'amour de la patrie (MPAP) a décidé de reconnaître et de célébrer leur mérite. Selon le président de cette association, Samuel Kalkoumdo, cette démarche s’inscrit dans la matérialisation des 48h du MPAP pour promouvoir la paix. Ces personnes de paix sont appelées « ambassadeurs ». « Ainsi, les Ambassadeurs de paix awards (APA) ont été portés sur les fonts baptismaux », explique le coordonnateur du MPAP, Mahamady Ouattara. mpap 2Concernant les critères de distinction, le Mouvement se base sur les actions concrètes posées par les fils et filles du Burkina en faveur de la paix. « Les APA distinguent des hommes et des femmes qui au cours de l’année ou depuis l’existence du MPAP ont posé des actes concrets en faveur de la paix, de la cohésion sociale, de la réconciliation nationale et du vivre-ensemble là où il y avait des conflits et ce, dans toutes les régions du pays », a précisé Samuel Kalkoumdo. Et celui-ci d’ajouter que « plusieurs dossiers ont été étudiés pour prendre en compte un ensemble de critères afin d’éviter les ratés ». A cet effet, un jury a été mis en place. « Le jury est composé de sages de notre société et est présidé par l’imam Talouta Dioni de Fada », nous a confié M. Kalkoumdo. Seront décernés à cette occasion plusieurs trophées APA. Ce sont : un trophée APA à chacune des trois composantes engagées dans la lutte contre le terrorisme, un autre trophée APA pour l’engagement de la jeunesse, un autre pour magnifier l’engagement des OSC, et enfin un trophée APA de l’année, décerné à une personne pour son engagement patriotique dans la lutte contre l’insécurité et pour la promotion du vivre-ensemble. mpap 3« Le trophée est représenté par deux mains. On y voit également une colombe, qui symbolise l’espoir de renouer avec la paix. Les mains représentent des Burkinabè, quels que soient leur ethnie, leur religion ou leur bord politique, qui se saluent. C’est une image qui traduit notre engagement à reconquérir l’intégrité de tout notre territoire, l’engagement que nous avons auprès des FDS, des VDP et des familles de ceux qui sont tombés en combattant pour notre patrie », a expliqué dans le détail Kalkoumdo Samuel. « La cérémonie des APA vise à faire renaître l’engagement patriotique », a poursuivi ce dernier.

Toutes les régions seront représentées à ces 48h de promotion de la paix, lesquelles sont placées sous le haut patronage de Sa Majesté le Mogho Naaba Baongo, empereur des Mossé, ainsi que le parainage conjoint d’el hadj Oumarou Zoungrana, président de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB), de Son Eminence le cardinal Phillipe Ouédraogo, archevêque de Ouagadougou, et du pasteur Henry Yé, président de la Fédération des églises et missions évangéliques du Burkina (FEME). Le thème retenu pour cette première édition des APA est : « Quelle contribution pour la prise en charge des familles des FDS et des VDP tombés sur le champ d’honneur ? » « À travers ce thème, le MPAP veut avoir une pensée profonde pour tous ceux qui combattent pour le retour définitif de la paix, ceux qui luttent pour la défense et la sécurité de la patrie », a justifié son coordonnateur, Mahamady Ouattara. Dîner de gala, discours, remise de trophées, prestations d’artistes, remise de chèques et de vivres et appel à contribution seront au programme de la soirée. Elle est prévue pour le vendredi 3 septembre 2021 sur le site du Siao, à Ouagadougou.

Sié Mathias Kam

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>