mardi 28 septembre 2021

Prise de parole en public : Un puissant moyen d’affirmation de soi

ortwrPrendre la parole en public n’est pas toujours chose aisée. Il arrive parfois qu’à cause du stress ressenti à la vue du public, on n’arrive pas à s’exprimer correctement. Pour remédier à cette situation, on peut avoir recours, par exemple, à des formateurs en art oratoire en vue d’apprendre les techniques de prise de parole en public. Radars Info Burkina est allé à la rencontre d’un jeune entrepreneur exerçant à temps partiel en tant que maître de cérémonie et présentateur de l’émission « Les débats oratoires », il est aussi comédien de théâtre.

Daniel Delwendé Eliezer Zaba est étudiant en communication et formateur en art oratoire. « Cette activité, je la mène depuis 2009 », nous a-t-il confié. Ce métier d’orateur, il dit l’avoir d’abord appris à travers différentes techniques, aussi bien sur la forme que sur le fond. « La forme est en quelque sorte ce que vous utilisez pour habiller votre prise de parole et le fond, c’est le contenu même de votre prise de parole », précise M. Zaba. orat uneA l’en croire, la prise de parole nécessite donc un certain nombre d’acquis. En termes plus simples, l’orateur doit être à même d’habiller son message et d’adapter sa posture pour pouvoir s’adresser au public avec élégance tout en étant décontracté. Tout le monde peut bien parler en public ; il suffit de savoir s’y prendre. orat 2D’après Daniel Zaba, plusieurs personnes sont mal à l’aise lorsqu’il s’agit de parler en public, ce qui les empêche de prendre la parole. « Certaines personnes perdent les mots lorsqu’elles sont face à un public. Si vous constatez que les mots ne viennent pas, respirez, soyez vous-même, osez l’humour et vous verrez que les mots viendront d’eux-mêmes », conseille-t-il.

« La population doit se former en prise de parole en public, parce que chacun sera confronté à cet exercice un jour, donc il vaut mieux s’y préparer dès maintenant », préconise Daniel Zaba. Il ajoute par ailleurs être pleinement comblé par ce métier. « Je m’épanouis et j’arrive à joindre les deux bouts grâce à ce métier», affirme-t-il. « La jeunesse doit se familiariser avec l’art de parler pour pouvoir convaincre son auditoire », conclut Daniel Zaba.

Izilessi Ariane Marceline Congo (stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>