jeudi 13 août 2020

Filière mangue : Elle comprend 14 exportateurs internationaux tandis qu’une centaine d’unités assurent la transformation au niveau national

mangoro uneDes mangues à perte de vue aux abords de certaines rues de Ouagadougou. C’est la saison des mangues actuellement au Burkina Faso et la campagne 2020 de ce fruit est marquée par la faible production et la pandémie de COVID-19. Radars Info Burkina a contacté Paul Ouédraogo, président de l’Association interprofessionnelle de la filière mangue du Burkina (APROMAB), pour se faire une idée de l’organisation des acteurs de cette filière, de la transformation ainsi que de l’exportation de la production.

 

Selon Paul Ouédraogo, la filière mangue remonte aux années coloniales mais a connu son plein épanouissement il y a une seulement une vingtaine d’années avec la transformation par le séchage et avec l’exportation.

L’APROMAB a été créée en 2006 et regroupe trois maillons qui sont : la production, la transformation et la commercialisation.

En ce qui concerne les zones à fort rendement, elles sont localisées dans les Hauts-Bassins et les Cascades. « Par ordre de primauté de rendement, on peut citer les provinces du Kénédougou, du Houet, de la Léraba et de la Comoé. Il y a  d’autres zones qui sont Koudougou, Réo, Léo et Sapouy », a précisé le président de l’APROMAB.

S’agissant du maillon commercialisation, il y a 14 exportateurs internationaux qui se répartissent le marché de l’exportation à travers 6 centres de conditionnement (réception, traitement et emballage). C’est à travers ces centres qu’on peut exporter les mangues, selon la clientèle et la destination. Ces produits sont exportés dans des containers frigorifiques.

« La transformation au niveau national se fait à trois niveaux qui sont : les unités de séchage, de transformation en purée et de transformation en jus. Les unités de séchage et de transformation en jus sont les plus répandues. On en compte une centaine », a fait savoir M. Ouédraogo.

mangoro 2Pour ce qui est des retombées économiques, elles sont de plusieurs ordres. « Il y a l’aspect financier avec les exportations et la vente locale ainsi que la vente au niveau sous-régional (Ghana, Niger, Côte d’Ivoire) et ensuite à l’international (Europe, Etats-Unis et Asie). Les spécialistes des calculs de ces devises estiment cet impact financier à 16 ou 20 milliards de francs CFA. Ce qui est vendu localement n’est pas, pour le moment, quantifié en termes financiers mais économiquement nous savons que c’est important. En plus de l’aspect économique, il y a celui nutritionnel qui est important dans la production de la mangue », a-t-il indiqué.

En termes de difficultés, « il y a une dizaine d’années s’est développée la mouche de fruit qui est un fléau qui attaque chaque année et qui précipite un peu la fin des campagnes. Elle intervient quand la pluie commence à tomber. Elle est invasive et peut faire perdre la totalité d’une production d’un verger. Nous avons des moyens de lutte mais lorsque le phénomène démarre, c’est un peu difficile de l’endiguer », a expliqué Paul Ouédraogo.

Autre difficulté, c’est comment réorganiser le marché national pour déterminer et quantifier les mangues vendues. « Il faut répertorier le verger national. Nous l’avons fait en 2011 et il y avait 33 000 hectares avec 15 000 producteurs pour une production estimée à 300 000 tonnes », a-t-il avancé.

Pour lui, les perspectives sont liées en même temps à la résolution des contraintes ci-dessus citées. « Tout récemment, le maillon commercialisation, avec l’appui des autorités, a facilité l’atterrissage d’avions-cargos à Bobo-Dioulasso pour une exportation de mangues en Allemagne. C’est une nouveauté, c’est extraordinaire. Il a fallu la COVID 19 pour envisager cette solution alors qu’elle aurait dû être proposée en temps de paix », a dit, pour terminer, le premier responsable de l’APROMAB.

Aly Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>