samedi 11 juillet 2020

Lutte contre le coronavirus au Burkina : MSF investit 210 millions FCFA dans l’ouverture d’un centre de traitement du COVID-19 d’une capacité de 62 lits à Ouagadougou

msf uneAprès le Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (CHU-T) et le Centre hospitalier universitaire Souro-Sanon (CHUSS) de Bobo-Dioulasso, le Burkina Faso a désormais un troisième centre de traitement du COVID-19. En effet ce mardi 26 mai à Ouagadougou, l’ONG Médecins sans frontières (MSF) a procédé à l’ouverture d’un centre de traitement COVID-19 au Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Pissy, dans le district sanitaire de Boulmiougou. D’une capacité de 62 lits, ledit centre a coûté 210 millions de francs CFA.

La situation épidémiologique de la maladie à coronavirus au Burkina Faso donne, à la date de ce mardi 26 mai, un cumul de 841 cas confirmés avec 690 guérisons, 52 décès et 99 cas actifs. «84% des cas notifiés sont suivis et pris en charge au CHU de Tengandogo, dont la capacité d’accueil reste insuffisante. C’est donc avec un immense soulagement et une joie non dissimulée que nous procédons aujourd’hui à l’ouverture de ce Centre de traitement COVID-19 du CMA de Pissy. Il est le fruit de la collaboration entre le ministère de la Santé et l’ONG MSF. Ce nouveau centre vient à point nommé et nous permettra de renforcer notre capacité de prise en charge des patients dans la région du Centre et, partant, dans tout le pays», s’est réjoui Wilfried Ouédraogo, Secrétaire général du ministère de la Santé, qui représentait la ministre de la Santé à cette cérémonie.

msf 2L’occasion s’y prêtant, il a remercié l’ensemble des partenaires techniques et financiers qui accompagnent au quotidien le ministère depuis l’apparition de la pandémie et « tout particulièrement MSF pour cette belle contribution ».

Selon le Dr Ousséni Tiemtoré, responsable du centre de traitement COVID-19 de MSF, l’ONG intervient beaucoup plus auprès des populations en détresse suite aux conflits liés aux hommes, aux catastrophes naturelles ou aux épidémies. « A l’occasion de cette épidémie au Burkina, nous avons proposé notre soutien au ministère de la santé. Dans cette collaboration, le ministère nous a demandé de réhabiliter le centre de traitement des épidémies en un centre de traitement du COVID-19 pour augmenter les capacités de  prise en charge de la région du Centre, zone la plus touchée par la maladie au Burkina », a-t-il expliqué.

msf 3Ce centre comprend 62 lits, dont 9 pour les soins intensifs. Près de 70 spécialistes, y compris des médecins, des infirmiers et des logisticiens, ont été mobilisés pour assurer une prise en charge gratuite et de qualité des patients. La réalisation de ce centre a coûté 210 millions de FCFA. En outre, à Bobo-Dioulasso, MSF a mis en place un centre de traitement COVID-19 avec 40 lits d’hospitalisation.

MSF, en tant qu’ONG médicale et humanitaire, a été créée en 1971. Elle a reçu en 1999 le prix Nobel de la paix. L’ONG est présente au Burkina depuis 1995.

Aly Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>