samedi 11 juillet 2020

Mois de Ramadan : Dernier vendredi avant la célébration de la fête  

ven uneLe vendredi 22 mai 2020 était le dernier du jeûne du mois de Ramadan. A la grande mosquée de  Ouagadougou, les fidèles musulmans ont participé nombreux à la prière. Ce vendredi était le deuxième après l’autorisation de réouverture des lieux de culte.  Quelles recommandations ont été faites aux fidèles de cette confession dans le cadre de la célébration de l’Aïd El Fitr ? Quelle est la bonne date de célébration de la fête du Ramadan ? Des réponses dans cet article avec El Hadj Mahamoudou Korogo, directeur de la radio El Fadjr et chargé de communication de la communauté musulmane du Burkina Faso.

La prière du dernier vendredi du mois de Ramadan à la grande mosquée de Ouagadougou a débuté vers 12h30. Avant la prière tant attendue par les fidèles musulmans, place au prêche. Pour accéder à l’intérieur de la mosquée, le port d’un cache-nez est exigé. Les agents de sécurité présents à chaque entrée y veillent, tout comme ils s’assurent du respect du lavage des mains et du style vestimentaire. Pas question pour les femmes d’entrer sans foulard dans la mosquée. Cette prière fut une occasion de sensibiliser les fidèles musulmans au respect des mesures barrières édictées dans la lutte contre le Covid-19 et de leur faire des recommandations sur la manière singulière dont la fête de Ramadan devra être célébrée cette année, contexte sanitaire oblige.

ven 2Selon El Hadj Mahamoudou Korogo, chargé de communication de la communauté musulmane du Burkina Faso, la sensibilisation des fidèles a commencé depuis 4 jours à travers les différents canaux de communication. « Nous avons recommandé aux fidèles musulmans de respecter les mesures barrières lorsqu’ils se rendront à la prière le jour de la fête. En outre, nous leur avons demandé de se rendre propres avant d’aller au lieu de la prière, de laver préalablement leur tapis de prière, d’éviter de se serrer la main et de respecter la distanciation sociale d’au moins un mètre », a-t-il précisé. Il ajoute qu’en raison du contexte sanitaire actuel du pays, ils ont exhorté leurs coreligionnaires à limiter les visites aux parents, amis et connaissances le jour de la fête.

S’agissant de la détermination du jour de l’Aïd El Fitr, l’homme de Dieu confie qu’une commission siégera ce vendredi même pour observer la lune. « Nous avons des commissions dans les 45 provinces du Burkina qui nous diront si elles ont vu la lune au cas où la commission de Ouaga ne la verrait pas. Si aucune commission ne voit la lune vendredi, la fête sera célébrée dimanche », dit-il. La paix, la stabilité, la santé et la cohésion sociale, tels sont les vœux que formule El Hadj Mahamoudou Korogo pour la nation burkinabè à l’occasion de l’Aïd El Fitr.

Elza Nongana (Stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>