samedi 23 octobre 2021

Procès affaire Thomas Sankara : Le tribunal militaire annonce qu’il ne sera diffusé ni à la télévision ni à la radio

aassass uneEn prélude à la tenue du procès sur l’assassinat de Thomas Sankara et de ses douze compagnons, le tribunal militaire a tenu un point de presse à Ouagadougou le jeudi 7 octobre 2021 pour donner des informations pratiques sur le déroulé du jugement. Il en ressort que contrairement à ce qui est souhaité par certains Burkinabè, le procès ne sera diffusé ni à la télévision ni à la radio.

Le procès sur l’assassinat de Thomas Sankara sera public : c’est en tout cas l’information donnée par le tribunal militaire, mais il ne sera ni enregistré ni filmé. « L’article 314-5 du Code de procédure pénale interdit l’utilisation de tout appareil d’enregistrement ou de diffusion sonore, de toute caméra de télévision ou de cinéma et de tout appareil photographique ou similaire dans la salle d’audience », a déclaré le tribunal militaire. Mais, a-t-il précisé, « exceptionnellement, le président du tribunal, sur réquisition du procureur général, peut autoriser l’emploi d’un des moyens susmentionnés». Et d’ajouter qu’effectivement, des correspondances lui sont parvenues, dans lesquelles les expéditeurs disent souhaiter la retransmission dudit procès à la télé et à la radio. « Nous avons reçu des correspondances sollicitant la retransmission du procès mais on s’en tient au Code de procédure pénale en vigueur, qui dispose que l’enregistrement est interdit, n’en parlons pas de la diffusion télé », a précisé ledit tribunal.

aassass 2La salle d’audience comportera trois entrées : une pour le public, une réservée aux magistrats et officiels accompagnés des médias et une autre pour les accusés. L’accès à cette salle d’audience est conditionné par le respect strict des mesures édictées : « Pas d’appareil électronique, pas de caméra, pas de sac, port obligatoire d’un masque de protection et respect strict des mesures de distanciation sociale ». Le tribunal militaire prévient qu'une amende comprise entre 250 000 et 5 000 000 de FCFA sera infligée à tout contrevenant à ces mesures. Son matériel sera par ailleurs saisi.

Le procès des personnes mises en accusation dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien président Thomas Sankara et de ses douze compagnons s’ouvre le lundi 11 octobre 2021 à 9h. Cette audience de la Chambre de première instance du tribunal militaire se tiendra dans la salle des banquets de Ouaga 2 000.

Sié Mathias Kam

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>