mardi 28 septembre 2021

Massacre de civils à Solhan : L'Association des ressortissants du Yagha condamne cet acte odieux et supplie qu’on aide les déplacés internes

Massacres a SolhanCe jour 15 juin 2021, l’Association des ressortissants du Yagha (ARY) a tenu à Ouagadougou une conférence de presse sur « la situation sécuritaire et humanitaire de la province du Yagha au lendemain du drame de Solhan ». C’était en présence du maire de la commune de Sebba et du 1er adjoint de l'édile de Solhan.

Cette rencontre a été l’occasion pour l’ARY non seulement de revenir sur la tragédie survenue dans la nuit du 4 au 5 juin à Solhan, mais surtout de présenter aux hommes de médias les actions qu'elle mène pour venir en aide aux déplacés internes.

La situation sécuritaire et humanitaire dans la province du Yagha, en particulier dans la commune de Solhan, inquiète plus d'un. Elle s'est dégradée depuis l'attaque terroriste, dans la nuit du 4 au 5 juin 2021, qui a coûté la vie à 132 civils, selon le bilan officiel du gouvernement. L’ARY est montée au créneau pour condamner cet acte barbare et elle a sollicité une aide d'urgence pour les personnes déplacées de ladite province. Pour le président de cette association, Amadou Diallo, les besoins de ces personnes sont énormes et il y a urgence à agir. « Pour ces habitants, il est question de subsistance : manger, se soigner, dormir et retrouver leur terres », souligne-t-il. Toujours selon Amadou Diallo, il nous faut faire preuve d’unité et de solidarité afin de surmonter cette épreuve. Ce sont plus de 7 644 personnes qui ont afflué à Sebba après l’attaque de Solhan, a-t-il fait remarquer. « L’association a procédé à Sebba à la remise de dons en nature (riz, huile, sucre, savon) d’une valeur de 1 300 000 francs CFA au comité provincial d’urgence au profit d’une soixantaine de déplacés internes », précise le président de l’ARY. A cela s’ajoutent des visites aux blessés évacués dans les centres hospitaliers de Ouagadougou. 8 y sont d’ailleurs toujours internés.

Revenant sur le carnage du 4 juin, le 1er adjoint au maire de Solhan, Issoufou Sow, a affirmé que les terroristes sont revenus dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 juin 2021, soit le lendemain du massacre. Il a précisé que cette fois, ils ont saccagé des boutiques, brûlé des structures administratives, notamment le CSPS, et massacré des animaux.

Amadou Diallo, pour sa part, salue les efforts du gouvernement et l’engagement des FDS et des VDP, ainsi que les actions de générosité des organisations humanitaires et des bonnes volontés, parmi lesquelles l’équipe nationale de football des Etalons. Son souhait le plus ardent est que soient déployées des forces de l’ordre dans toutes les 6 communes que compte le Yagha, à savoir Sebba, Mansila, Tankougounadié, Titabé, Boundoré et Solhan.

En rappel, l’Association des ressortissants du Yagha (ARY) a été créée le 20 avril 2014 pour susciter, promouvoir un esprit de solidarité et d’entraide entre les ressortissants du Yagha et participer au développement de cette province.

Pour le soutien et la solidarité, l’ARY a créé deux comptes mobile money pour recevoir les dons en nature et en espèces. Ce sont :

- Orange money : 06 81 20 82

- Moov money : 01 34 11 11.

Un compte RCPB (caisse populaire) a en outre été ouvert pour les dons en espèces. C'est le 3301B131053.

Sié Mathias Kam (Stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>