samedi 23 octobre 2021

Présidentielle du 22 novembre au Burkina : « Je serai le président de tous les Burkinabè », premier mot du vainqueur Roch Marc Christian Kaboré

vict une4 jours après la tenue des élections couplées du 22 novembre, Newton Ahmed Barry, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a procédé à la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle. Le président sortant, Roch Marc Christian Kaboré, a été réélu dès le 1er tour avec 57,87 des voix. « Je serai le président de tous les Burkinabè. Nous allons nous mettre au travail immédiatement », a annoncé le vainqueur quelque temps après la proclamation. 

La cérémonie tant attendue par l’électorat et l’ensemble du peuple burkinabè a eu lieu ce jeudi 26 novembre à la salle de conférences de Ouaga 2000 vers 13h.

Avant l’arrivée du président de la CENI et de ses commissaires dans la salle, on notait la présence de Simon Compaoré, président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), représentant Roch Marc Christian Kaboré, l’unique candidate à la présidentielle, Yéli Monique Kam, un représentant du candidat Ambroise Farama, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, etc.

Selon Newton Ahmed Barry, au départ il y avait 21 154 bureaux de vote. Pour des raisons d’insécurité, 1318 ne pouvaient ouvrir. Ainsi, 19 836 bureaux de vote étaient prévus le jour du scrutin. Sur ces 19 836 bureaux, 926 n’ont pu ouvrir le jour des élections, donne sécuritaire oblige.

vict 2Le nombre total de volants à l’élection du 22 novembre est de 2 993 288.  On enregistre 133 496 bulletins nuls, soit 4,46%. Le total des suffrages exprimés est de 2 859 784. Le taux de participation, lui, est de 50,79%.

Voix obtenues par candidat

Sessouma Kiemdoro Pascal obtient 20 158 voix, soit 0,70%. Komboïgo Eddie obtient 442 742 voix, soit 15, 48%. Famara Ambroise obtient 25 783 voix, soit 0,90%. Ouédraogo Ablassé obtient 51 575 voix, soit 1,80%. Ouédraogo Kadré Désiré obtient 95 977 voix, soit 3, 36%. Zida Yacouba Isaac obtient 43 403 voix, soit 1,52%. Diabré Zéphirin obtient 356 388 voix, soit 12, 46%. Ouédraogo Gilbert Noël obtient 44 347 voix, soit 1,55%. Kaboré Roch Marc Christian obtient 1 654 982 voix, soit 57,87%. Soma Abdoulaye obtient 40 217 voix, soit 1,41 %. Kam Yéli Monique obtient 15 124 voix, soit 0,53%. Barry Tahirou obtient 62 639 voix, soit 2,19%. Et Tassembedo Claude Aimé obtient 6 449 voix, soit 0,23%.

« Après cette proclamation, Monsieur Kaboré Roch Marc Christian, avec 57,87% des suffrages, est déclaré élu provisoirement dès le premier tour comme président du Faso», a déclaré Newton Ahmed Barry, sous les applaudissements des militants du MPP.

vict 3Eddie Komboïgo, le candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), arrive 2e avec 15, 48% des suffrages. Zéphirin Diabré candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) est classé 3e avec 12, 46%. Kadré Désiré Ouédraogo d’Agir-Ensemble occupe la 4e place avec 3,36% des suffrages. Tahirou Barry du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR) arrive cinquième avec 2, 19% des suffrages.

« Des Burkinabè m’ont donné leurs voix. J’ai eu un score, cela veut dire que des Burkinabè m’ont fait confiance et je les en remercie », a indiqué Yéli Monique Kam.

Cyprien Nanéma, représentant le candidat Me Ambroise Farama, a félicité le vainqueur non sans dire que son candidat était celui du changement, de la rupture. « Malheureusement nous constatons qu’il y en encore des difficultés tant au niveau des gouvernants que des populations. Au niveau des gouvernants nous n’avons pas constaté de rupture et quant aux populations le changement de mentalité que nous attendons tant n’est pas encore au rendez-vous », a-t-il soutenu.

Quant à Me Halidou Ouédraogo, président de la   Convention des organisations de la société civile pour l'observation domestique des élections (CODEL), il a salué les citoyens burkinabè qui se sont mobilisés dans un contexte très difficile marqué par l’insécurité et la COVID-19 pour aller accomplir leur devoir de citoyen. Il a également souhaité que les acteurs politiques se parlent, discutent afin de consolider la démocratie et de promouvoir le développement. 

Suite à la proclamation des résultats, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a fait une déclaration au siège dudit parti. « C'est avec humilité et émotion que j'accueille les résultats annoncés ce jeudi par la CENI qui me donnent vainqueur de la présidentielle », a-t-il déclaré avant de conclure : « Je serai le président de tous les Burkinabè. Nous allons nous mettre au travail immédiatement. Dieu bénisse le Burkina Faso ».

A 16h, les journalistes avaient rendez-vous avec les candidats signataires de l’Accord politique de l’opposition qui avaient, dans une déclaration, annoncé qu’ils n’accepteraient pas des résultats entachés d’irrégularités. Dans cette deuxième déclaration, ils ont indiqué  qu’ils prennent acte de la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle et se réservent le droit d'utiliser les voies de recours légales pour traiter les irrégularités relevées au cours du scrutin.

Aly Tinto

 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>