samedi 23 octobre 2021

Elections couplées du 22 novembre au Burkina : Les sanctions relatives aux affichages sauvages

msures uneAu Burkina Faso, la campagne a été lancée officiellement le 31 octobre 2020. Ce top de départ permettant aux différents partis et formations politiques de se faire connaître des électeurs a fait place à une course à l’affichage sauvage. Radars Info Burkina s'est entretenu avec Edouard Bouda, directeur général de l’Agence du développement économique urbain (ADEU), pour connaître les sanctions prévues contre les contrevenants.

Selon un communiqué de la mairie de Ouagadoudou en date du 2 novembre 2020, des partis et formations politiques procèdent à des affichages sauvages sur le territoire communal, en violation de la loi n°080-2015/CNT du 23 novembre 2015 portant réglementation de la publicité au Burkina Faso et de la loi n°014-2001/AN du 03 juillet 2001, portant Code électoral.

Le directeur général de l’Agence du développement économique urbain (ADEU) et le directeur général de la Police municipale sont chargés de veiller à l’application des textes encadrant la publicité dans la commune de Ouagadougou.

msures 2C’est sur cette base qu’une opération de nettoyage et de sensibilisation a été  effectuée pour avertir les différents partis et formations politiques.

Le directeur général de l’ADEU, Edouard Bouda, invite les différents candidats à consulter les lois qui régissent le fonctionnement de l’Etat et des collectivités. « Je pense que c’est une méconnaissance de la réglementation qui est à l’origine de cet incivisme », a-t-il lancé. Il précise également qu’ils ont remarqué une prise de conscience de certains partis dépuis le communiqué officiel, tandis que d’autres partis persistent.

msures 3Il invite donc les différents partis et formations politiques à faire recourt aux personnes agréées afin d’éviter l’anarchie dans la ville.

En ce qui concerne les sanctions prévues contre ces actes, les premières sorties des agents de l’ADEU ont été des avertissements. Mais si ces partis continuent à afficher en violation de la loi, nous on fait le pointage parce que la réglementation a indexé la pénalité sur le nombre, il faut que par parti et par affiche on puisse calculer le montant précis afin d’adresser la facture à qui de droit, et ce travail est en train d’être fait », a précisé M. Bouda.

Arnold Junior Sawadogo (Stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>