samedi 23 octobre 2021

Election présidentielle du 22 novembre 2020 : L’Eléphant à la conquête de Kosyam

namdoud uneCommencée le samedi 31 octobre 2020, la campagne électorale pour les élections présidentielle et législatives fait son bonhomme de chemin. Le parti de l’Eléphant, l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA), à travers son candidat à la présidentielle, Me Gilbert Noël Ouédraogo, propose un projet de société de 32 pages intitulé « Mon projet pour le Faso » dans le but de conquérir le pouvoir. Radars Info Burkina s’est penché sur le parcours académique, professionnel et politique de ce candidat.

Gilbert Noël Naamdouda  Ouédraogo est né le 25 décembre 1968 à Ouagadougou au Burkina Faso. En 1988, il décroche le Bac A4 au lycée Mixte de Gounghin puis un diplôme d’études universitaires générales (DEUG) à l’Ecole supérieure de droit à Ouagadougou. Plus tard, de 1990 à 1992, il soutient une maîtrise en droit, option carrière judiciaire. Par la suite, il poursuivra ses études à l’université Jean Moulin de Lyon III en  France de 1992 à 1993 où il obtiendra un Diplôme d`études approfondies (DEA) de droit privé et sciences criminelles.  En 1993, Gilbert Noël Ouédraogo s’inscrit pour une thèse de droit pénal et sciences criminelles à l’université Jean Moulin de Lyon III en  France.

Né d’un père politicien, Gilbert Noël Ouédraogo a grandi dans la politique. Ainsi, il sera en juin 2003 président de l’ADF-RDA, 1er parti d’opposition et chef de file de l’opposition cette même année.

En mai 2002, il est élu député à l’Assemblée nationale. En juin de la même année, le jeune député de 34 ans est élu  vice-président de l`Assemblée nationale. namdoud 2Janvier 2006, Gilbert Noël Ouédraogo est nommé au poste de ministre des Transports sous le régime de l’ex-président Blaise Compaoré. Il est ensuite porté en  mars 2013 à la tête de la mairie de la commune de Ouahigouya.

Officier de l’Ordre national en 2001, il sera distingué citoyen d`honneur de la ville de Dallas en 2002, avant d’être fait commandeur de l’Ordre national en 2007, puis officier de l’Ordre national de la République de Côte d`Ivoire en 2008.

Sur le plan international, il est le président du Réseau libéral africain et vice-président de l’Internationale libérale.


namdoud 3Dans son projet de société, maître Gilbert Noël  Ouédraogo entend mener des « actions pour un Burkina Faso meilleur et pour un développement harmonieux ».

Les grands chantiers de son quinquennat  sont  la sécurité, la santé, l’éducation et l’emploi. Pour le parti de l’Eléphant, s’il est  primordial de  « restaurer l’autorité de l’Etat » et de   « renforcer la gouvernance, la démocratie et l’Etat de droit », il est tout aussi important de « réformer notre administration publique pour un service de qualité orienté vers les résultats », de «  réformer les institutions de la République pour éviter les doublons budgétivores», de « rassembler les Burkinabè à travers la réconciliation nationale », mais aussi de  « libérer et exploiter le potentiel insuffisamment exploité des femmes et des jeunes, fer de lance de notre société » et enfin « d’assurer une meilleure implication de notre diaspora dans le développement du pays».

La cohésion sociale, la paix et la réconciliation nationale sont au cœur des priorités du candidat. « La réconciliation nationale n’est pas un simple processus de dialogue politique, c’est un processus holistique qui prend en compte le dialogue social et politique, mais aussi l’inclusion sociale, les équilibres régionaux et la cohésion sociale »,  a-t-il mentionné dans son projet de société.

Farida Elise Sawadogo 2e jumelle (Stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>