samedi 26 septembre 2020

Point de presse Covid-19 : « Des mesures sanitaires sont mises en place pour éviter un rebond en cas d’ouverture des frontières », Dr Brice Bicaba

brceLe point de presse hebdomadaire sur la maladie à coronavirus s’est tenu ce jour 26 juin à Ouagadougou. Le coordinateur national par intérim du plan de riposte, Dr Brice Wilfried Bicaba, est revenu sur la hausse des chiffres de contagion constatée ces dernières semaines et a appelé à la vigilance et au respect des mesures barrières, d’autant plus que le Burkina est dans une perspective d’ouverture de ses frontières.

« Le Burkina Faso n’est pas définitivement sorti de la crise. Il y a toujours des cas résiduels. Nous avons remarqué un relâchement. Il faut que nous maintenions nos efforts pour éviter un rebond, d’autant plus que nous sommes dans une perspective de réouverture de nos frontières », a lancé d’entrée le coordinateur national par intérim du plan de riposte à la pandémie, Dr Brice Wilfried Bicaba.

Selon lui, la hausse des chiffres de contagion est un avertissement. Il a tout de même tenté de justifier ce relâchement qui, selon lui, est dû aux chiffres encourageants enregistrés les mois passés. Pour ce qui concerne la réouverture des frontières, le Dr Bicaba soutient que c’est une tendance globale et que le Burkina Faso ne peut pas se mettre en marge de ce processus. Cependant, il précise que des mesures ont été prises, du point de vue de la sécurité sanitaire, pour s’adapter afin de réduire drastiquement les risques et de contrôler définitivement la maladie.

Ces mesures, a-t-il énuméré, c’est dans un premier temps d’éviter que des gens qui sont contaminés voyagent. « Pour voyager, il faudra donc montrer patte blanche. Ce sont des verrous que nous avons mis pour pouvoir contrôler les entrées », a-t-il déclaré. Dès qu’un voyageur arrivera sur le territoire burkinabè, il sera donc automatiquement placé en quarantaine.

Pour terminer, le coordinateur national par intérim du plan de riposte a fait le point de la situation à la date du jeudi 25 juin 2020. D’après lui, 248 échantillons ont été analysés, répartis en 96 tests de dépistage volontaire, 73 tests de voyageurs, 15 tests de cas suspects, 14 tests de personnes vulnérables, 37 tests d’agents de santé, 5 tests de personnes contacts et 6 tests de personnes contrôle. Le nombre de nouveaux cas est de 13, à savoir 10 cas importés et 3 contagions communautaires (2 à Ouagadougou et 1 à Bobo dioulasso). 3 nouvelles guérisons ont été enregistrées, ce qui porte à 833 le nombre total de patients guéris. Il y a 0 décès, 68 cas restent actifs. Le cumul des cas enregistrés depuis l’apparition de la pandémie au Burkina Faso est de 954.

La coordinatrice générale du Service d’information du gouvernement (SIG), Mafarma Sanogo, a signifié à la presse que ce point hebdomadaire était le dernier. Le point sera désormais mensuel mais les communiqués journaliers, eux, vont continuer, foi de la coordonnatrice du SIG.

Obissa

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
y>