samedi 11 juillet 2020

Point de presse sur le Covid-19 : Le pire est passé mais la vigilance doit être de mise

wpsLe point de presse sur l'évolution du Covid-19 au Burkina a été animé ce vendredi 1er mai par Brice Bicaba, coordonnateur par intérim du plan de riposte du coronavirus, en compagnie du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. Le Dr Bicaba est revenu sur la méthode mise en place pour la collecte des données. Les données de ce jour seront mentionnées dans le communiqué habituel.

"Nous avons mis en place un système de collecte des données qui prend en compte l'organisation du système de santé mais en apportant des innovations en tenant compte de la particularité de la maladie", a informé d'entrée le directeur du CORUS, coordonnateur national par intérim du plan de riposte à la maladie, Brice Wilfried Bicaba. Ainsi, en plus du système de surveillance habituel, a-t-il mentionné, un numéro vert (3535) a été disponibilisé, à travers lequel la population peut appeler gratuitement. D'après lui, à ce jour 1er mai 2020, le Centre de coordination a enregistré 473 136 appels reçus sur le serveur. Il a été répondu à 362 462 de ces appels, soit un taux de 76%. Il a indiqué que des efforts sont faits pour augmenter la capacité et la qualité pour servir au mieux la demande à mesure qu'ils identifient les besoins en communication. A en croire le Dr Bicaba, du début de la pandémie à la date du 30 avril 2020, la coordination a réalisé 3327 investigations suite aux alertes. En plus de cela, le premier responsable du CORUS a déclaré que 746 domiciles et 172 institutions sur l'ensemble des régions touchées ont été désinfectés. La bonne nouvelle, c'est que l'évolution de la courbe épidémiologique à la date d'aujourd'hui laisse entrevoir une tendance à la baisse du nombre de cas. "Il semble que le Burkina Faso a dépassé le pic de la maladie dans la semaine du 6 au 12 avril", a-t-il précisé. Mais il invite chacun à la vigilance pour éviter un rebond comme on l'a vu dans certains pays. Une autre bonne nouvelle, c'est que la région du Centre-Sud est sortie de sa quarantaine pour la simple raison qu'elle a enregistré 0 cas pendant 28 jours. Dans les semaines à venir, la coordination prévoit plusieurs actions. Ce sont, entre autres, le dépistage ciblé des personnes vulnérables, le suivi dans  les régions pour s’assurer du bon fonctionnement du système, de même que l'élargissement des centres de dépistage. Pour ce qui concerne les vols spéciaux qui ramènent les Burkinabè bloqués à l'extérieur, un dispositif a été mis en place pour les mettre immédiatement en confinement pendant 14 jours avant que ces personnes rejoignent leur domicile. Le Dr Bicaba a terminé en insistant sur le nécessaire respect les mesures de prévention car, a-t-il dit, plus ces mesures seront respectées, plus nous accélérerons la sortie du pays de la crise.

Obissa

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>