mardi 28 septembre 2021

Culture : Lancement du tout premier catalogue de tourisme et de mode au Burkina

catalg uneLe samedi 5 avril 2021 a eu lieu à la mairie centrale de Ouagadougou le lancement du premier catalogue de mode et de tourisme au Burkina Faso. Une initiative qui a permis de mieux faire connaître l’identité culturelle burkinabè à travers des stylistes.

Sous le haut parrainage de Sika Kaboré, première Dame du Faso, et en présence des ministres du Commerce et des Affaires étrangères a eu lieu le tout premier catalogue de mode et de tourisme du pays des hommes intègres qui vient à point nommé nous rappeler que notre culture est un patrimoine touristique et que de ce fait, tout apport qui vise à mieux faire connaître le Burkina Faso est le bienvenu. Le ministre Alpha Barry des Affaires étrangères a salué cette initiative qui vise à « donner un visage à la mode burkinabè ». Elle se veut transcontinentale et c’est pourquoi le ministre Barry exhorte les acteurs de ce secteur et les membres du corps diplomatique à vendre cette image du pays afin de le faire connaître davantage. Il s’engage à cet effet à « faire en sorte que ce catalogue soit dans les valises des voyageurs, soit présenté dans toutes les ambassades et tous les consulats généraux, dans toutes les missions diplomatiques et partout ailleurs pour montrer aux étrangers la culture burkinabè ». catalg 2Mode rimant avec pagne et tissu, cet événement a été l’occasion pour le ministre burkinabè du Commerce et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, de saluer tous les artisans du pays avant d’inviter à la pérennisation d’une telle initiative pour que la destination Burkina Faso en ces temps de crise sécuritaire soit vue autrement, voire appréciée. « Soyez fier de vous habiller burkinabè, en faso-danfani, en koko-donda », a-t-il conclu.

Le rideau fut levé par Sika Kaboré sur la page de couverture du premier catalogue de mode et de tourisme accompagné des officiels présents.

catalg 3A noter qu’a également eu lieu à cette occasion le lancement officiel de la boutique virtuelle pour les créateurs de mode dénommée « tondaaga », qui signifie « notre marché » en langue nationale mooré. Selon le promoteur Issa Malgoubri, « acheter un produit chez tondaaga, c’est rendre service aux artisans burkinabè ».

Ce catalogue, œuvre d’Issa Sorgho alias « Sorobis », créateur de mode, directeur de publication et par ailleurs promoteur de Fashion Alive, à travers toutes son équipe et avec le soutien de la première Dame du Faso a rassuré de la disponibilité de ce joyau culturel.

Les catalogues sont disponibles et seront mis à la disposition du public dans les prochains jours. Ils sont à retrouver au musée national et à meuble de robe, sis à Ouaga 2000.

Sié Mathias Kam (stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>