zongo

Dans la soirée du mardi 06 novembre 2018, un véhicule de transport en commun dont le conducteur a perdu le contrôle a fait des victimes à l’un des carrefours de la nationale n°1 sur l’axe Ouaga-Bobo, précisément dans le quartier Zongo. Bilan : cinq morts et plusieurs blessés.

Juste après le pont du barrage de Boulmiougou, sur l’axe Ouagadougou-Bobo Dioulasso, s’est développée une...

JM

Le Conseil des ministres, en sa séance du 8 novembre 2018, a annoncé une hausse de 75 FCFA du  prix à la pompe du Super 91 et du gasoil. L’essence passe ainsi de 602 à 677 FCFA et le gasoil de 526 à 601 FCFA. Cette hausse est diversement appréciée par les citoyens à qui nous avons tendu notre micro.

 

Jean Marie Ouédraogo, fonctionnaire à la retraite : « Les...

à la une

Un peintre en bâtiment, c’est l’ouvrier responsable de l’application de la peinture sur un bâtiment. Il « habille » les murs et le plafond, maîtrise l’art de la finition et assure l’entretien des habitations. Ce noble métier est  majoritairement pratiqué par des hommes, très peu de femmes s’y intéressant. Et beaucoup le considèrent comme un « métier d’homme »

Photo micro trott

Trois jours après la fin de la 15e édition du Salon international de l'artisanat de Ouagadougou (SIAO), nous avons fait un tour sur les lieux pour recueillir les avis des riverains sur l'impact du Salon sur leurs activités. Dans ce micro-trottoir, des commerçants, des résidents ainsi qu’un ouvrier de la zone nous donnent leurs impressions.

Mme Sawadogo, vendeuse de fruits : « Nous...

IMG 20181107 WA0000

Le mardi 06 novembre 2018, s’est tenue à Ouagadougou, au service des  passeports, une conférence de presse de l’Union  Police Nationale (UNAPOL). Cette rencontre avec les hommes de médias avait pour objectif de présenter  un nouveau bureau de cette organisation syndicale de la police burkinabè. Composé de 11 membres, ce bureau dirigé par le commissaire Bonsdawendé...

IMG 20181105 WA0001

Du 26 octobre au 04 novembre dernier, Ouagadougou a vibré au rythme du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO). Ainsi, dix jours durant, l’art et l’artisanat africains se sont exprimés sous toutes leurs formes. A la faveur de cette grand-messe, des participants venus des quatre coins du monde ont déposé leurs valises sur le sol burkinabè. Au nombre de ceux-ci, il y a...

DIA

« On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années. On devient vieux, parce qu’on a déserté son idéal. Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme », disait Douglas Macarthur, général américain. Malgré l’adversité et les difficultés de la vie, le colonel Pierre Yacouba DIASSO, est toujours resté droit dans ses bottes, sans renoncer un...

monult

Il y a de cela quatre ans, vingt-huit (28) Burkinabè tombaient sur le champ de bataille, dans la lutte pour la liberté. En effet, ce 31 octobre 2018, le peuple burkinabè commémore les quatre années de son insurrection populaire qui a renversé  le régime du président Blaise COMPAORE. Pour l’occasion, les parents, amis, les blessés et le peuple se sont retrouvés ce mercredi matin...

sidi lamine o

Incitation à la commission d’attentat à la sûreté de l’Etat, c’est ce qui est reproché à Lamine Omar SIDI, de nationalité malienne, dans le cadre du procès du putsch de septembre 2015. Si l’accusé martèle avoir pattes blanches dans cette affaire, ses avocats à savoir Me Zaliatou AOUBA et Me Michel TRAORE ont dans un mémoire déposé peu avant le début du grand déballage de leur client...

1917617 506778529505716 4970487245599720177 n

Dans le cadre du procès du coup d’Etat de septembre 2015, l es juges du parquet militaire ont été mis en cause dans une affaire de faux et usage de faux par des accusés. En effet, le sergent Lamoussa BADOUM et son conseil ont formellement posé une plainte contre le procureur militaire Alioune ZANRE et ses paires du parquet militaire. Ils accusent ces juges d’avoir tronqué le procès...

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

16
Oct2018

Administration douanière burkinabè : Le SYNATRAD dénonce une prise en otage de l’administration qui pourrait conduire à une déliquescence de la douane

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (SYNATRAD) s’insurge contre le comportement de certains agents de l’administration douanière, qui à dessein bloquent les nominations, parce qu’exigeant des modifications avant la...

21
Jui2018

Le maraîchage au Burkina : Un secteur porteur toujours en deçà de la demande des populations

Le Burkina a adopté la culture de contre-saison comme une alternative à la promotion de l’autosuffisance alimentaire. A Ouagadougou, beaucoup de familles vivent de ce maraîchage périurbain, mais  souffre du...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2018 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public