Santé : La téléconsultation désormais possible au Burkina Faso 

teleméd 2La ministre de l'Économie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, Hadja Fatimata Ouattara, et le ministre de la Santé, le Dr Charlemagne Ouédraogo, ont procédé au lancement du projet *Téléconsultation* entre le Centre hospitalier universitaire Yalgado-Ouédraogo de Ouagadougou et le centre hospitalier régional de Tenkodogo.

Favoriser des consultations entre des praticiens de la santé à distance, c'est l'objectif assigné à la téléconsultation médicale. C'est à travers un exercice pratique que cela a été vérifié en présence de la presse. Pour le ministre burkinabè de la Santé, le Dr Charlemagne Ouédraogo, cet exercice de téléconsultation à distance entre des praticiens du milieu rural et ceux de la capitale possible comme constaté. Cette technologie a pour avantage, selon le premier responsable de la santé, de permettre de combler un gap en ressources humaines qualifiées qui n'existent pas au niveau de certaines régions sanitaires. Elle permet aussi aux différents praticiens de mener un débat contradictoire pour l'intérêt du malade. teleméd 3« Vous avez vu que grâce à l'appui de médecins spécialistes en dermatologie de l'hôpital universitaire Yalgado-Ouédraogo, un médecin généraliste qui se trouve dans un centre hospitalier régional en province a eu un renforcement de capacités. Il a eu des orientations pour que le malade puisse être dans un circuit pour améliorer son diagnostic, pouvoir recevoir un traitement adéquat et pouvoir guérir dans les délais », a expliqué le ministre de la Santé.

La ministre de l'Économie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, Hadja Fatimata Ouattara, s'est réjouie du succès de l'opération qui est, selon elle, une solution adaptée à notre environnement. « Nous avons vu aujourd'hui que cela s'est bien passé. Le secteur de la santé est très sensible et nous avons besoin d'avancer prudemment », s'est elle exprimée.

Bessy François Séni