Mode/Faso Danfani : Le créateur OB Style à l’honneur au SITA

mdee uneLe Salon international du textile africain (SITA) a organisé le samedi 17 juillet 2021 une soirée podium à son siège à Ouagadougou. A cette occasion, le créateur de mode OB Style a été mis en lumière pour son travail de valorisation du textile "made in Burkina". Cette soirée était parainnée par le ministre de l'Énergie, des Mines et des Carrières, le Dr Béchir Ismaël Ouédraogo.

Après François 1er et Prince Dessuti, le SITA a frappé fort en allant dénicher dans la belle cité de Sya OB Style ou Boubacar Ouédraogo à l’état civil. Ce talentueux créateur dont la carrière a débuté en 1994 est l’un des porte-flambeaux de la mode burkinabè. Au cours de cette soirée podium, le public a été gratifié d’un défilé de mode qui lui a permis de découvrir le génie créatif de ce natif de la capitale économique du Burkina.

L’homme qui a pour marque de fabrique dans ses créations le Faso Danfani a, une fois de plus, émerveillé le public par ses collections artistiques pour hommes et femmes.

mdee 2Le SITA, créé en 2009, s’inscrit dans un processus de valorisation des créateurs de mode. “Pourquoi attendre d'aller jusqu’à Djibouti pour valoriser le textile d’autres pays en oubliant le nôtre ? Cette soirée est vraiment la bienvenue pour le textile et les acteurs du textile au Burkina Faso’’, a précisé le commissaire général du SITA, Abdoulaye Mossé, à l’ouverture du défilé.

mdee 3Présent à cette soirée, le parrain de l’événement, Béchir Ismaël Ouédraogo, ministre de l'Énergie, des Mines et des Carrières et par ailleurs président des jeunes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), s'est réjoui de cette  initiative nationale de valorisation du textile et a promis d’en faire le plaidoyer auprès de qui de droit. ‘’La meilleure façon d'accompagner ces millions de Burkinabè qui travaillent dans le textile, c'est d'encourager ce genre d'initiative. C'est aussi la seule manière de faire en sorte que notre économie soit productive'', a lancé Béchir Ismaël Ouédraogo. Et d'ajouter : ‘’Accompagner ces initiatives, c'est nous accompagner nous-mêmes, car c'est accompagner la production et l'emploi. Cela permet aux Burkinabè de vivre de façon décente. Je prends l'engagement de faire le plaidoyer de cet événement auprès de qui de droit pour booster le textile''.

A en croire le ministre Ismaël Ouédraogo, cette initiative permettra au Burkina de conserver des devises qu'il perd en important des vêtements et contribuera non seulement à créer des emplois mais aussi à faire vivre toute la chaîne qui travaille le coton.

Cette soirée qui est la 3e du genre s’est achevée en beauté ; en témoigne le sourire qui se lisait sur les visages. Et ce n'est certainement pas OB Style qui dira le contraire, lui qui a dit être honoré par cette initiative inédite. C’est par une exposition-vente des tenues d’OB Style qu'a pris fin l’événement.

Sié Mathias Kam (stagiaire)