lundi 4 juillet 2022

Université Joseph Ki-Zerbo : Julienne Gué désormais docteur en sociologie

these uneJulienne Gué a soutenu sa thèse de doctorat en sociologie à l’université Joseph Ki-Zerbo ce jour 7 août. Un travail scientifique consacré à la recherche et à l’innovation en vue de renforcer la capacité agricole paysanne et qui a été sanctionné par la mention « Honorable ».

« La plateforme muti-acteurs d’innovation comme cadre de promotion du système d’innovation agricole : étude d’un cas portant sur le système semencier dans la commune rurale de Pouni au Burkina », c’est le thème auquel Julienne Gué a consacré ses recherches pour l’obtention du doctorat. Une thèse dont elle a présenté les résultats de la recherche pendant une quarantaine de minutes aux membres du jury ce 7 août à l’amphithéâtre Claude-Somda de l’université Joseph Ki-Zerbo. Il s’agit d’un travail de suivi et d’évaluation du système semencier dans la commune rurale de Pouni. Une initiative d’un projet qui avait pour objectif de faire croître la production agricole et semencière dans cette commune dont Dame Gué est originaire et où elle a été maire.  

Les recherches de la doctorante ont porté sur la contribution des différents acteurs qui interagissent dans l’agriculture dans cette zone. these 2Selon elle, cette plateforme d’échange est un outil d’innovation agricole à promouvoir dans la production des semences et de l’agriculture de façon générale. Julienne Gué s’est réjouie d’avoir enfin pu soutenir sa thèse après deux tentatives infructueuses : la première à Abidjan en 2009-2010 pour fait de guerre, la seconde plus tard pour décès de son directeur de thèse. Madame Gué assure que « les chercheurs burkinabè cherchent et trouvent ».

Après la présentation de l’étudiante, ce fut le tour du jury, composé d’Issiaka Koné de l’université Alassane Ouattara de Bouaké en Côte d’Ivoire, président, de son directeur de thèse, Ram Christophe Ouédraogo, ainsi que du ministre Alkassoum Maïga de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, codirecteur de thèse, de se prononcer sur son travail.

Après leurs critiques sur le fond et la forme du document, ils ont fait des suggestions visant à améliorer la qualité du travail. Julienne Gué obtient ainsi le grade de docteur avec la mention « Honorable ». Selon le président Issiaka Koné, « ces travaux apportent beaucoup de réponses intéressantes aux difficultés rencontrées par les agriculteurs. On doit arrêter de cultiver au hasard dans nos pays. Il faut suivre les résultats des recherches scientifiques ».

Dans un pays où l’agriculture est l’activité qui emploie le plus grand nombre de personnes, le besoin de renforcer le système de production agricole à travers la recherche académique est réel, a-t-il soutenu.

Pema Neya (Stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes