samedi 11 juillet 2020

Conseil des ministres : Le Conseil instruit les ministres de faire preuve de célérité dans la mise en œuvre d'un certain nombre de mesures d'accompagnement

too uneIl s'est tenu ce mercredi 8 avril 2020 un Conseil des ministres avec la présence physique de la majorité des membres du gouvernement et quelques ministres qui étaient en vidéoconférence. Tenu sous la présidence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le Conseil a fait le point des dossiers inscrits à l'ordre du jour. Une large part a été consacrée à la situation de la maladie à coronavirus. Il y a eu des nominations en conseil d'administration mais aucune à titre individuel.

A ce Conseil des ministres, il s'est agi de faire le point de l'épidémie, de la mise en œuvre du protocole au niveau des traitements, de la mise en œuvre des mesures prises par le gouvernement pour interrompre la chaîne de transmission communautaire et également de faire le point de la mise en œuvre des mesures d'accompagnement énoncés par le président du Faso.

<<Le Conseil a instruit les ministres de faire preuve de célérité dans la mise en œuvre d'un certain nombre de mesures. Par exemple pour les boutiques témoins, ça attend un tout petit peu de temps. Le président a donné des instructions fermes en la matière. Le Conseil a également instruit les ministres de faire en sorte que des dispositifs soient mis en œuvre afin de préparer la sortie progressive de ces mesures afin de retrouver un fonctionnement plus ou moins normal de l'Etat lorsque les techniciens de la santé diront que cela est possible>>, a souligné le ministre de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou.

too 2En ce qui concerne les dons et les différentes participations des Burkinabè à la lutte contre la maladie, <<à la date d'aujourd'hui, nous avons reçu au titre des chèques 1 196 525 000 francs CFA. Au titre des dons en nature, nous avons 183 102 051 F, soit un total de 1 379 627 051 F>>.

Le ministre des Burkinabè de l'extérieur a présenté au Conseil la situation des Burkinabè dans des pays où ils ont été affectés par la maladie.

On dénombre un cas guéri en Chine, un cas guéri au Togo, six cas en Italie dont cinq guérisons. Aux Etats-Unis, c’est dix cas, à savoir huit à New York et deux dans le New Jersey, quatre cas dont une guérison au Bénin, trois cas au Ghana.

<<Au titre du ministère de l'Economie et des Finances, le Conseil a adopté un rapport relatif à la situation d'exécution du budget de la trésorerie d'Etat d'exercice 2019 au 31 décembre 2019. Le taux de croissance réel du PIB ressort en baisse à 6% comme une prévision de 6,8%. En ce qui concerne les recettes budgétaires, sur une prévision annuelle de 2107, 14 milliards dans la loi de finance rectificative, le niveau de mobilisation atteint a été de 92,3%, soit 1940, 27 milliards.

En ce qui concerne l'exécution des dépenses budgétaires, sur une prévision ajustée des crédits de paiement de 2366, 67 milliards, le taux est de 90,94% et cela correspond à un montant de 2141,58 milliards.

Toujours au titre de ce ministère, le Conseil a adopté un décret portant organisation du ministère de l'Economie, des Finances et du Développement. Il y a des innovations majeures qui prennent en compte notamment l'évolution de l'institutionnel. Avant, c'étaient des Secrétariats, maintenant ce sont des ministres délégués. Cette réorganisation va permettre la création de nouvelles structures et également la réorganisation des  structures dans leur ensemble afin d'avoir une grande performance au niveau de ce ministère>>, a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Une communication orale a été faite par le ministre de l'Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles. <<Il a présenté au Conseil la stratégie de lutte contre une invasion de criquets pèlerins. Il faut savoir que depuis le 22 janvier 2020, le Fonds alimentaire mondial (FAO) a attiré l'attention des pays sur la situation, notamment dans la corne de l'Afrique. A ce jour, les essaims qui sont parfois de plus de 60 km de taille sont au niveau de Soudan du Sud et en Ouganda. Au regard donc de l'ampleur de l'invasion et de la vitesse de propagation des criquets, il a été nécessaire que notre pays prenne des dispositions pour faire face à cette invasion. Cette stratégie présentée va s'appuyer sur l'initiative de la commission de lutte contre les criquets pèlerins dans la région occidentale qui regroupe 10 pays dont le Burkina Faso>>, a conclu le ministre Dandjinou.

Aly Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>