35792929 10215229808331793 382039217879908352 nL’athlète burkinabè Marthe KOALA vient de battre son propre record et celui de son pays en saut en longueur.  Au meeting des épreuves combinées en République Tchèque tenu du 16 au 17 juin dernier, elle a fait un bond de 6 mètres 64. Le record d’antan était de 6 mètres 52. Elle a, par ailleurs, effectué un record personnel au lancer de javelot avec un jet de 44m90. Avec ces performances, KOALA s’impose donc en heptathlon avec un total de 6136 points. C’est en fait sa deuxième meilleure performance. La championne a accordé, au lendemain de son sacre, une interview à Radars Info Burkina.

 

Radars Info Burkina : Quelles sont vos prochaines échéances sportives et comment les préparez- vous ?

Marthe KOALA : Ma prochaine grande compétition sera les championnats d'Afrique qui se tiendront au Nigeria du 1er au 5 Août. J'ai entamé ma préparation en île Maurice où je m'entraine dans le Centre International de Sport de Haut Niveau d'Athlétisme. Tout se passe bien et les conditions de préparation y sont favorables.

 

MkRIB : Après avoir fait vos preuves aux jeux de la francophonie en 2017 à Abidjan, quel est votre plus grand challenge aujourd’hui ?

MK : Mon plus grand challenge cette année serait de battre mon record, de tenter de battre le record de ces championnats et de ramener une médaille d'or pour mon pays. Ce sont des défis majeurs pour moi. Vu que j'ai commencé un peu tard ma saison, je vais tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs que je me fixe.

 

RIB : Au delà de l’athlétisme à quoi consacrez vous le reste de votre temps ?

MK : En dehors du sport, je fais aussi des études en management. Mon intention est de rester dans l’univers sportif après ma carrière.

 

MartheRIB : Quelle analyse faites-vous du niveau de l’athlétisme au Burkina Faso ?

MK : L’athlétisme burkinabè est en bonne voie pour atteindre le haut niveau dans les années à venir. La relève existe. Il faut juste mettre un accent particulier sur le suivi des athlètes.

 

RIB : Que faut-il mettre en œuvre pour faire du Burkina Faso un pays avec un fort potentiel d’athlètes compétitifs et talentueux ?

MK : A ce sujet, il convient déjà de faire la promotion de l’athlétisme, d’envisager la construction d’infrastructures adaptées et pérennes dans quelques villes et villages du pays. Il est par ailleurs évidemment opportun d’organiser des compétitions dans les treize (13) régions que compte le Burkina Faso afin de détecter de nouveaux talents et de leur accorder un suivi dans la perspective d’atteindre le haut niveau. Octroyer aux athlètes des bourses alliant sport et études serait une aubaine pour leur éclosion. Le sport de haut niveau a ses exigences : équipements de qualité, hygiène alimentaire appropriée et un suivi médical très rigoureux. En somme, il question, pour défier les autres compétiteurs, d’un investissement financier considérable.

 

Interview réalisée par Kandobi YEDA

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

16
Oct2018

Administration douanière burkinabè : Le SYNATRAD dénonce une prise en otage de l’administration qui pourrait conduire à une déliquescence de la douane

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (SYNATRAD) s’insurge contre le comportement de certains agents de l’administration douanière, qui à dessein bloquent les nominations, parce qu’exigeant des modifications avant la...

21
Jui2018

Le maraîchage au Burkina : Un secteur porteur toujours en deçà de la demande des populations

Le Burkina a adopté la culture de contre-saison comme une alternative à la promotion de l’autosuffisance alimentaire. A Ouagadougou, beaucoup de familles vivent de ce maraîchage périurbain, mais  souffre du...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2018 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public