ball uneLe floorball est une discipline sportive qui a été introduite au Burkina Faso il y a quatre ans. Les deux équipes nationales, masculine et féminine, ont participé à la première coupe d’Afrique de ce sport, qui s’est jouée en Côte d’Ivoire en septembre 2018. Elles sont actuellement en entraînement en vue de leur participation à la deuxième édition qui se jouera au Kenya du 20 au 22 septembre prochain. Radars Info Burkina a rencontré Goran Bjorrdahz, le directeur technique national, pour s’enquérir de l’évolution de ce sport au Burkina Faso et des compétitions à venir.

Le samedi 7 septembre 2019 dans la soirée, les joueurs et joueuses de floorball étaient en séance d’entraînement au palais des Sports de Ouaga 2000. Leurs encadreurs étaient également présents.

Le floorball, c’est un sport de crosse similaire au hockey sur glace et qui se joue sur un espace lisse. Il se joue en deux fois 10 mn avec 2mn de pause et 4 joueurs munis d’une raquette ainsi qu’un gardien de buts.

« Je travaille à l’ambassade de Suède. Mes temps libres, je les consacre au floorball, ce sport que j’ai aidé à introduire  au Burkina Faso il y a quelques années. On a pris contact avec le ministère des Sports et celui de l’Education nationale. Ensemble, on a conclu que  c’est intéressant pour le Burkina Faso. Donc on a établi une feuille de route. On a décidé qu’on va commencer dans les quartiers périphériques avec les écoles publiques. On a eu une réaction très positive des jeunes. Aujourd’hui, il y a 14 clubs de floorball au Burkina Faso. Il y a une équipe nationale masculine et une autre féminine », explique Goran Bjorrdahz.

Les deux équipes nationales ont participé à la première CAN en Côte d’Ivoire en septembre 2018. Les filles ont été championnes d’Afrique et les garçons vice-champions.

« Il y avait 5 pays.  Personne ne connaissait le niveau de l’autre. Nous, on venait de commencer ; par contre d’autres avaient joué beaucoup plus longtemps que nous. Nous sommes rentrés avec beaucoup de satisfaction parce que les filles ont été championnes d’Afrique. Et  c’est la première fois qu’une équipe féminine burkinabè remporte une coupe à cette échelle dans un sport collectif », indique-t-il.

Les deux équipes seront au rendez-vous de la seconde édition de la coupe d’Afrique de floorball, qui se jouera du 20 au 22 septembre prochain à Nairobi au Kenya.

«Les entraînements que nous faisons actuellement, c’est pour nous préparer pour la prochaine CAN. Ces deux équipes vont jouer les matchs de groupes à Nairobi. La concurrence sera encore  plus forte  parce qu’il y a des équipes de l’Afrique de l’Est qui vont y participer. Ce sont des pays où on pratique le hockey sur gazon. Il y a des joueurs dans ces équipes nationales qui ont intégré l’équipe de floorball.  Mais je pense que nous  avons de très bonnes équipes et pouvons espérer  revenir avec des trophées », confie le directeur technique national de floorball.

Pour Abdoul Rasmané Dakissaga, lycéen et joueur, ce sport relève des valeurs comme la solidarité, l’inclusion, le respect et le fair-play.  Il espère avec ses coéquipiers revenir avec le trophée.

Selon le directeur technique national de floorball, il y a deux défis majeurs à relever. D’abord celui des financements. « Ce sont d'autres personnes et moi qui avons sponsorisé l’activité avec le peu de moyens qu’il y avait. La Fédération internationale de floorball a donné des crosses et des ballons. Maintenant pour faire grandir le sport, il faut qu’on trouve des sponsors : des agences de coopération ou des entreprises. Le deuxième défi, c’est celui de la qualité du terrain. C’est difficile de trouver un terrain lisse pour pratiquer ce sport. On a besoin d’infrastructures en la matière », fait-il savoir.

A l’en croire, d’ici 2020 le Burkina Faso disposera d’une Fédération nationale de floorball. Le comité national de floorball est déjà membre provisoire de la Fédération internationale de floorball.

Aly Tinto (Stagiaire)  

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

18
Nov2019

Appel du président du Faso au volontariat pour la lutte contre l’insécurité : Le rôle que peuvent jouer les militaires et policiers radiés de 2011

Face aux attaques terroristes répétées, le président du Faso a lancé un appel à une participation communautaire à la lutte contre ce péril à travers le recrutement de volontaires. D’aucuns...

18
Nov2019

Santé : Le cholestérol, cette substance à surveiller de près

Le cholestérol est une molécule qui fait partie de la famille des lipides. Il joue un grand rôle dans le fonctionnement de l’organisme. Il existe deux types de cholestérol : le...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public