litas uneAboubacar Sawadogo fait partie des joueurs qui ont intégré le club ouagalais Salitas FC à sa création en 2014. Victime d'une blessure le 19 janvier 2019 lors du match contre le club libyen Al-Nasr de Benghazi, le jeune athlète n'avait pas pu participer aux derniers matchs des Colombes en phase de poules de la coupe de la CAF, saison 2018-2019. Guéri, il participe actuellement avec ses coéquipiers aux préparatifs physiques dans la perspective de la saison sportive 2019-2020 qui démarre en août prochain.

C’est jeudi. Le temps est ensoleillé, le ciel nuageux et nous sommes à Ouaga 2000, précisément dans l’enceinte de Salimata et Tasséré Football Club (Salitas FC). Partout, des athlètes courent derrière le ballon rond. Ce qui retient notre attention, c’est la séance d’entraînement de l’équipe de première division (D1) des Colombes. Cette préparation physique est dirigée par Ladji Coulibaly, le sélectionneur de l’équipe, ainsi que son adjoint.

Aboubacar Sawadogo, milieu offensif, est de la partie. Du haut de ses 18 ans, il fait partie des premiers pensionnaires   de Salitas FC. Ce jeune joueur d’1m 81 et pesant 65 kg, blessé, n’avait pas pu prendre part au reste des matchs en phase de poules de la première qualification de son équipe à la coupe de la CAF. Il a inscrit le premier but de Salitas FC en finale face à l’ASFB le 27 mai 2018 lors de la Coupe du Faso. Salitas a dominé l'ASFB (2-0) au stade Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso et remporté son premier trophée national.

Portant le dossard 12 au sein des Colombes de Ouaga 2000, Aboubacar Sawadogo, avant d’atteindre ce niveau, jouait dans une équipe au quartier Karpala de Ouagadougou.

litas 2«J’avais l’amour du ballon rond dès mon enfance mais mes parents étaient contre. Grâce à Dieu, j’ai pu les convaincre et j’ai croisé le chemin de Boureima Maïga, directeur sportif de Salitas FC», confie avec fierté le milieu offensif.

A Salitas FC, il a commencé au poste de défenseur central. Plus tard, il s’est retrouvé comme latéral gauche puis droit. «Enfin, je joue comme milieu pour la première fois. Mes débuts à ce poste n’ont pas été faciles, mais avec les conseils d’aînés comme Baki, Cédric Badolo, Ouala Abass, je me suis vite retrouvé», explique-t-il.

Quant à l’entraîneur Ladji Coulibaly, il loue le travail de sa jeune Colombe. «C’est un garçon formidable. Il travaille bien et ne triche pas. C’est un grand bosseur qui a un avenir prometteur», dit-il.

Aboubacar Sawadogo rêve actuellement, avec le soutien de ses managers, de se retrouver dans un «bon club en Europe».

Pour la saison sportive 2019-2020, selon le coach, l’équipe a pour objectif premier d’être en tête au niveau du championnat national, ensuite de faire une bonne prestation en  allant plus loin que la saison écoulée à la coupe CAF.

Aly Tinto (Stagiaire)

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

21
Aoû2019

Bornes-fontaines dans la ville de Ouagadougou : Des gérants en apprécient différemment la gestion

Dans la capitale burkinabè, l’Office national de l'eau et de l'assainissement (ONEA) construit des bornes-fontaines pour fournir de l'eau potable aux populations défavorisées qui n'ont pas les moyens d'installer un...

21
Aoû2019

Procès du putsch manqué de septembre 2015 : Hermann Yaméogo et Léonce Koné victimes de leurs opinions politiques, selon Me Antoinette Ouédraogo

Me Antoinette Ouédraogo, ancien bâtonnier,  a plaidé en cette matinée du 21 août devant le tribunal militaire de Ouagadougou, afin que soient acquittés ses clients Hermann Yaméogo et Léonce Koné,...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public