malgach uneL’équipe nationale de Madagascar, bien que vieille de 72 ans, participe pour la toute première fois à une Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football. Et elle s’est illustrée de fort belle manière le 7 juin dernier en battant, aux tirs au but, les Léopards du Congo, compostant ainsi son ticket pour les quarts de finale. Après l’élimination de l’Egypte, du Maroc et du Cameroun, considérés comme des favoris, les Zébus déjouent les pronostics et poursuivent leur folle course.

Dépourvue de stars et classée dernièrement par la Fédération internationale de football association (FIFA) 24e nation africaine et 108e à l’échelle mondiale, la sélection malgache débarque au pays des Pharaons en fin juin 2019.  Dans leur pays, les joueurs de la Grande Ile sont des héros depuis le 16 octobre 2018, date à laquelle la sélection nationale a arraché la première qualification de son histoire pour la CAN. Dans ce pays où 75 % de la population vit avec moins de deux euros par jour, où les salaires des joueurs restent modiques et où ces derniers sont habitués à tirer le diable par la queue, faute d'un budget suffisant de leur Fédération, ils ont créé une association et appelé la population à les aider à améliorer l'ordinaire.

Considérés comme le petit poucet du groupe B et de la compétition, les Zébus sont en train de surprendre le monde du football. D’abord, l’équipe a terminé première de sa poule avec 7 points devant le Nigeria qu’elle a battu 2-0.

Le jeudi 11 juillet, Madagascar va découvrir les quarts de finale de la CAN pour la toute première fois de son histoire. En effet le dimanche 7 juillet 2019, en présence d’Andry Rajoelina, leur président à la tribune officielle, les Malgaches ont réalisé un nouvel exploit en éliminant les Léopards de la RDC aux tirs au but. Le président a permis à 480 personnes d’assister à la rencontre en affrétant gratuitement un avion à destination d’Alexandrie, où celle-ci se jouait.

malgach 2

Même si la sélection malgache ne dispose pas de grandes stars comme plusieurs autres nations en lice à cette CAN, il ne faut pas non plus occulter la présence de quelques joueurs possédant une certaine expérience du haut niveau sur la liste des 23. Au total, ils sont 13 sur les 23 à évoluer dans des clubs français, du Paris FC à Lyon en passant par Reims et Martigues.

A la tête des Barea depuis 2016, le Français Nicolas Dupuis n’était pas l’entraîneur le plus médiatique de la planète football mais il  est l’homme du miracle malgache. Modeste joueur de football, il a débuté sa carrière sur un banc de touche en Auvergne à la tête de l’AS Yzeure en 1999. Après deux passages à la tête du club de National 2, Dupuis est nommé sélectionneur de Madagascar en 2016. Avec 4,6 millions de francs CFA comme salaire mensuel, le sélectionneur occupe la 21e place sur 24 des entraîneurs présents à la CAN les mieux payés.

Avec trois victoires et un nul, le onze national malgache n'a pas encore connu de défaite aux phases finales de la CAN. Ainsi, tout espoir d’aller plus loin que possible est maintenant permis pour lui.

Les Zébus ont de nouveau rendez-vous avec l’histoire le jeudi 11 juillet où ils affronteront les Aigles de Carthage en match comptant pour les quarts de finale.

Aly Tinto (Stagiaire)

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

18
Juil2019

Métiers occasionnels : Ces jeunes qui gagnent leur pain quotidien en nettoyant à la sauvette des pare-brise de voitures

Aux abords des artères de la ville de Ouagadougou, différentes activités génératrices de revenus sont menées par les citadins. C’est le cas de ces garçons qui gagnent leur pitance grâce...

17
Juil2019

Dialogue politique au Burkina Faso : une étape charnière des élections de 2020

Prévu pour se dérouler avant fin avril dernier, c’est finalement le lundi 15 juillet qu’a débuté le dialogue politique au Burkina Faso. A ce rendez-vous réunissant autour d’une même table...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public