salitasien uneSalimata et Tasseré Football Club, premier du Burkina Faso à être parvenu à ce stade de la compétition de la coupe de fédération, n’a malheureusement pu se qualifier pour les quarts de finale. Hier dimanche 17 mars, il n’a en effet pas pu accomplir l’exploit au stade olympique en Tunisie face à l’étoile sportive du Sahel. Score final : 1-0 en faveur du club tunisien, ce qui est synonyme d’élimination pour les nôtres.

Premier club burkinabè à être arrivé à ce niveau de la compétition, Salitas FC a écrit une belle page de l’histoire du football burkinabè. Pétris de talents, les poulains de Ladji Coulibaly ont fait montre de combativité à cette compétition alliant coupe de la confédération et championnat national. Et la tâche n’a pas été du tout facile pour  les pensionnaires du centre Salitas. Dès la phase de poules, le club portait haut les couleurs nationales au niveau africain. Mais ce dimanche 17 mars 2019, le Burkina Faso a vu cet espoir s’évanouir après le match ayant opposé ce club à celui tunisien avec un score de 1-0 en sa défaveur. Pour des observateurs du football burkinabè, c’est le manque d’expérience qui a joué en défaveur de Salitas. Aziz Bandaogo, journaliste sportif, tout en reconnaissant l’exploit de ce club burkinabè, déclare : « Ce sont des erreurs défensives et une faiblesse au niveau de l’attaque qui ont pu conduire à ce résultat». Car pour lui, les attaquants n’ont marqué qu’un but en six matchs et encaissé 4 buts en retour. En plus de cela, M. Bandaogo pointe du doigt l’arbitrage qui n’a pas été si impartial, car un but leur a été refusé, aussi bien qu’un penalty et un carton rouge a été donné à l’un des joueurs pendant la rencontre au stade du 4 août de Ouagadougou. Pour le journaliste Moussavou Bila, c’est le manque d’expérience qui a joué en défaveur de Salitas. Mais il estime que c’est une expérience dont pourraient tirer profit les colombes de Ouaga 2000 et les autres clubs du Faso pour améliorer leurs prestations. Parlant de cela, le journaliste sportif pense au voyage dans des conditions difficiles qu’ont effectué les joueurs du club au Nigeria et les problèmes d’organisation.

salitasien 2Pour ces analystes sportifs, les dirigeants de Salitas devront recruter et former des attaquants pour  devenir une référence africaine car, disent-ils, le centre de formation et la gestion du club par deux anciens joueurs internationaux, en l’occurrence Yacouba Ouédraogo et Boureima Maïga, sont des atouts pour lui. Pour ceux-ci, ces dirigeants devront travailler afin que les autres niveaux du club participent à des compétitions sur le plan international pour être aguerris.

En rappel, Salitas FC a fait quatre matchs nuls et deux défaites dans la phase de poules. Les colombes de Ladji Coulibaly ont inscrit un seul but durant cette phase de la compétition. Ils ont été classés en dernière position du groupe B avec 4 points -3 derrière le club nigérian.

En dépit de cette élimination, il faut reconnaître que le club a accompli un exploit en inscrivant son nom à ce niveau de la compétition. A ce stade de la compétition, ce sont les clubs Etoile du Sahel et le CS Sfaxien, respectivement deuxième et premier avec 10 pts +2 et 12 pts +3, qui sont les deux clubs du groupe B, qui poursuivront la compétition en phase de quarts de finale.

Saâhar-Iyaon Christian Somé Békuoné

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

20
Sep2019

Grillade de viande aux abords des voies : Etat d’hygiène des bouchers et de leur outil de travail

Dans la capitale burkinabè, l’aliment le plus disponible dans la rue et surtout devant les maquis, c’est bien la viande. Cela fait du Burkinabè un grand consommateur de cet aliment....

20
Sep2019

Rentrée scolaire 2019-2020 : Les élèves en classe d’examen du collège Saint-Jean-Baptiste de la Salle de Ouagadougou ont repris les cours depuis le 10 septembre

La rentrée officielle des classes 2019-2020, c’est pour début octobre 2019. Pendant que des élèves s’y préparent, d’autres dans certains établissements ont déjà commencé les cours. C’est le cas du collège Saint-Jean-Baptiste...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public