La une

Les soins capillaires sont indispensables pour la santé et le bien-être de l’Homme. Raison pour laquelle, beaucoup fréquentent des salons de coiffure pour entretenir leurs cheveux. Pour offrir à chaque client un espace accueillant tout au long de la journée, les gérants des salons doivent ranger à chaque fois les matériels, les magazines, le fauteuil, désinfecter les aiguilles...

vehicul

Environ 35 000 véhicules entrent au Burkina chaque année. Autrefois considérée comme un luxe, la voiture est devenue aujourd’hui une nécessité. De nos jours, elle fait partie des biens les plus utilisés au Burkina. À défaut des voitures neuves, nombreux sont ceux qui se contentent des véhicules importés, d’où l’expansion du secteur.

  Le commerce de voitures « France au...

origine depigmentation

« Xessal » au Sénégal, « maquillage » au Cameroun, « tchoko » au Congo, « tcha-tcho » au Mali, en Côte d’Ivoire, et au Burkina Faso…, la dépigmentation est aujourd’hui une pratique très répandue en Afrique. La plus part du temps, les adeptes du blanchissement de la peau ont recours à au « tcha-tcho » sans grande connaissance de ses véritables...

fastfood

La restauration rapide séduit plus d’un au Burkina Faso. Le fast-food, en anglais, est  un mode de restauration dont le but est de faire gagner du temps au client. Les plats sont servis très rapidement, il y a la possibilité d’emporter sa nourriture, et en plus, pour un prix généralement moindre que dans la restauration traditionnelle. A Ouagadougou, les restaurants fast-food...

faur

Le Burkina Faso, comme beaucoup de pays africains sont confrontés au phénomène des produits de seconde main communément appelés « France au revoir ». Ces produits composés d’articles divers qui inondent le marché burkinabè semblent faire le bonheur  de bon nombre de Burkinabè au regard de l’engouement qu’ils suscitent. Toutefois, cela  n’est surtout pas sans...

35533034 2064887903750024 9175985357735329792 n

Le e-commerce s’est imposé dans le quotidien de certains Burkinabè. Plus besoin d’aller à « Nabi-Yaar », « Dix-Yaar », ou tout autre marché de la capitale burkinabè pour faire des achats. Avec le e-commerce, le marché est à porter de main. Les internautes consultent de plus en plus les sites de vente d’articles via mobile, pour rechercher de l’information liée aux...

20180619 103010

La conférence de presse hebdomadaire  de l’opposition, s’est tenue ce mardi 19 juin 2018. Quatre questions d’actualité étaient à l’ordre du jour, Face aux hommes de médias : Il s’agit de la Convergence de l’Espoir de Jean-Hubert BAZIE, et le président du parti national des démocrates sociaux (PNDS), M Yumanli LOMPO. La triple attaque perpétrée en fin de semaine dernière, la...

20180618 143145

Les travaux de la conférence sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat ont refermé leurs portes jeudi dernier avec en clé, plusieurs recommandations. En ce qui concerne le ministère de l’Economie, des finances et du développement où le climat est actuellement délétère, les conférenciers ont proposé l’indexation du fonds commun sur les pénalités. Mais...

gouver

Arrivé au pouvoir  le 29 novembre 2015, le président Rock Marc Christian KABORE est à mi-parcours de son quinquennat. Les opinions divergent quant à la performance gouvernementale. Radars Info Burkina est allé à la rencontre de quelques citoyens pour recueillir leurs avis quant à la perception qu’ils ont de la gestion du pouvoir du régime en place.

 

Djakaridja

addiction

L’addiction est une affection cérébrale chronique, récidivante, caractérisée par la recherche de plaisir immédiat tout en réduisant une sensation de malaise interne, en dépit de la connaissance de ses conséquences nocives. Au delà des addictions à des substances nocives, il existe une autre forme d’addiction, celle liée à l’activité. Elle  pose, dans le monde, un problème de santé...

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

16
Oct2018

Administration douanière burkinabè : Le SYNATRAD dénonce une prise en otage de l’administration qui pourrait conduire à une déliquescence de la douane

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (SYNATRAD) s’insurge contre le comportement de certains agents de l’administration douanière, qui à dessein bloquent les nominations, parce qu’exigeant des modifications avant la...

21
Jui2018

Le maraîchage au Burkina : Un secteur porteur toujours en deçà de la demande des populations

Le Burkina a adopté la culture de contre-saison comme une alternative à la promotion de l’autosuffisance alimentaire. A Ouagadougou, beaucoup de familles vivent de ce maraîchage périurbain, mais  souffre du...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public