Abonnez-vous à nos newsletters

prostit une

C’est connu de tous, la prostitution est devenue une pratique courante dans les quartiers et les rues de Ouagadougou. Malgré la sensibilisation et la répression de la police, les chambres de passes et autres maisons closes se multiplient dans les secteurs de la capitale. L’industrie du sexe ne fait que prospérer avec des jouvencelles en tenues légères qui vont chaque soir à la chasse...

juge uneAprès plusieurs semaines d’interruption imputable à la suspension de la participation des avocats aux assises nationales, le procès du putsch manqué de septembre 2015 a repris ce jour 11 juin. Devant le tribunal militaire de Ouagadougou, les avocats de la partie civile ont plaidé, arguments à l’appui, afin que justice soit rendue à leurs clients et qu’aucun crime commis pendant ce coup...

zabrdaaga une

Aux abords de l’avenue de l’aéroport international de Ouagadougou, précisément à côté du marché de Zabre-Daaga, il est donné de constater la présence en grand nombre de démarcheurs. Nous sommes allés pour comprendre en quoi consistent leurs activités et pourquoi c’est le lieu où ils se font le plus remarquer.

Aux alentours du marché Zabre-Daaga, situé sur l’avenue de l’aéroport, il est...

cimetiere uneDans les cimetières, très souvent l’on rencontre des gens qui proposent leurs services, qui consistent à creuser et entretenir les tombes des défunts. Cette forme d’assistance qu’ils apportent a des avantages mais aussi des inconvénients. Radars Info Burkina s’est introduit dans le cimetière municipal de Gounghin et celui de Karpala, deux quartiers de Ouagadougou.

Lorsqu’une personne...

caniv uneLa saison pluvieuse s’installe lentement mais sûrement, avec sa panoplie de problèmes auxquels doivent faire face aussi bien les autorités que les populations. Le curage des caniveaux est l’une des activités menées par les municipalités pour permettre l’écoulement des eaux de pluie et ainsi éviter certains désagréments. Entre sensibilisation et répression, le moins qu’on puisse dire est...

radi

Ils sont environ 1 000 soldats à avoir été radiés de l’armée après la mutinerie de 2011. Depuis maintenant 08 ans que dure cette situation, ces ex-bidasses n’ont cessé de plaider pour leur réinsertion, sans avoir cependant jusque-là obtenu gain de cause. Un de ces ex-soldats se confie, dans cet entretien, sur sa vie actuelle et celle de certains de ses ex-collègues.

RIB : Quel...

foncier une

La question de l'habitation se pose avec acuité dans la ville de Ouagadougou du centre-ville aux zones périphériques, si bien qu’elle s’est beaucoup étendue aux communes environnantes. Cependant, il se trouve que plusieurs hectares sont vendus à des propriétaires terriens aux différentes sorties de la ville dont l’usage n’est pas pour l’habitation. Cette situation, si l’on n’y prend...

milo

En septembre 2015, le Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) s’était rendu tristement célèbre pour le coup d’Etat qu’il avait tenté contre la transition. Après l’échec du putsch, le RSP a été dissous et ses membres mutés dans les autres corps. Certains ne font plus partie des effectifs de l’armée. Radars Info Burkina s’est intéressé à la vie d’un ex-membre du RSP et pour garder...

cub une

On ne le dira jamais assez, les bouillons culinaires utilisés par beaucoup et contenant du glutamate sont très dangereux pour la santé. En effet, ce produit chimique qui donne aux bouillons leur saveur est source de tout un ensemble de maux pour les consommateurs. Le glutamate bloque la fonction neurologique de l’hypothalamus, la partie du cerveau qui contrôle notre appétit, nous...

maia uneLe paludisme constitue la première cause de consultation, d’hospitalisation et de décès au Burkina Faso. En 2018, 6% des décès au Faso étaient liés à cette maladie parasitaire. Les enfants de moins de 5 ans constituent 70% de ces décès. Afin de protéger efficacement les populations, particulièrement les couches vulnérables que sont les enfants, Gérard Niyondito a mis au point la pommade...

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

22
Jui2019

Après-pluie à Ouagadougou : fortunes diverses pour les résidents de certains quartiers

Après chaque grande pluie dans la capitale burkinabè, l’ambiance rompt avec le train-train quotidien. En effet, nombreux sont les citadins qui, de gré ou de force, changent un tant soit...

22
Jui2019

Crise au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Mahamadi Kouanda sort les griffes contre Eddie Komboïgo

Une crise secoue l’ex-parti au pouvoir, le CDP, depuis quelque temps. Les divergences se sont même accentuées avec l’annulation d’un congrès extraordinaire qui devait se tenir samedi dernier, suite à...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public