fonction publique uneLa fonction publique est le principal pourvoyeur d’emplois et aussi  une sorte de vitrine du Burkina Faso. Elle représente l’autorité, le cœur même de l’Administration. Cependant, force est de constater que l’image qu’offre la fonction publique est  de plus en plus  déplorable. Dans certains services publics,  chaises cassées et tables en mauvais état, voilà de quoi est constitué le mobilier.  Ce qui a pour conséquence des conditions de travail misérables.

C’est inadmissible d’être accueilli dans un service public par  du mobilier défectueux. Pourtant ce constat est fréquent. Par exemple, le carrelage de certains bâtiments donne la chair de poule. La mousse accapare le plancher, qui finit par changer de couleur. A la question de savoir si les fonctionnaires qui travaillent en ces lieux ne peuvent pas interpeller la hiérarchie sur ce genre de question, MT, fonctionnaire, nous répond : « Madame, cela n’est pas une priorité. À l’intérieur même des bureaux, il y a plus grave que cela ».

Des chaises cassées, qui ne sont même pas en nombre suffisant, des bureaux brinquebalants, des climatiseurs défectueux qui arrosent le sol, ce qui oblige les travailleurs  à déposer un récipient pour recueillir l’eau. Pour couronner le tout,  les bureaux sont vraiment  étroits, ne pouvant même pas contenir tous les employés. D’où l’absence de certains travailleurs ou leur présence devant les services. Des murs délabrés. Tel est le décor de nombre de bureaux de l’administration publique. « Personnellement, j’ai une chaise qui vacille si bien que mes collègues me disent que je vais finir par marcher en me dandinant », nous dit, un brin taquin, MT. « Ce n’est pas faute de ne l’avoir pas signalé.  Honnêtement, souvent nous avons l’impression d’être des  oubliés  de la fonction publique, et malgré tout cela on veut qu’on soit performant », ajoute-t-il.

fonction publique 2Cette situation, MT n’est pas le seul à la vivre. Ils sont nombreux, les fonctionnaires de l’Etat qui travaillent dans des conditions . Pourtant il faut reconnaître que le cadre de travail est fondamental dans la motivation des travailleurs car le service est le deuxième endroit où le fonctionnaire passe le plus de temps. Pour que ce dernier puisse accomplir un travail remarquable, il faut songer à le mettre dans des conditions de travail acceptables.

« Moi je suis secrétaire, je suis en permanence  assise. La mousse de ma chaise est complément affaissée. J’ai interpellé mon responsable à ce sujet en vain. J’ai donc été obligée d’acheter un petit coussin pour rendre mon siège un peu plus confortable. En plus, nos toilettes ici sont très insalubres. On ne dirait même pas qu’il s’agit d’un service public », dénonce Mariama.

Il y a donc lieu que les autorités se soucient davantage du cadre de travail des employés de l’Etat, qui est vraiment pitoyable actuellement.  C’est d’ailleurs cette situation qui  explique en partie les absences criardes de certains  fonctionnaires à leurs postes que tout le monde dénonce.

Edwige Sanou

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

16
Oct2018

Administration douanière burkinabè : Le SYNATRAD dénonce une prise en otage de l’administration qui pourrait conduire à une déliquescence de la douane

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (SYNATRAD) s’insurge contre le comportement de certains agents de l’administration douanière, qui à dessein bloquent les nominations, parce qu’exigeant des modifications avant la...

21
Jui2018

Le maraîchage au Burkina : Un secteur porteur toujours en deçà de la demande des populations

Le Burkina a adopté la culture de contre-saison comme une alternative à la promotion de l’autosuffisance alimentaire. A Ouagadougou, beaucoup de familles vivent de ce maraîchage périurbain, mais  souffre du...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2018 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public