Abonnez-vous à nos newsletters

consLe sucre est un aliment très présent dans notre alimentation. Il est utilisé dans le café, le thé, les jus, le chocolat, les biscuits, etc. Il en existe de deux couleurs, à savoir le sucre brun et le sucre blanc. Nous avons rencontré des consommateurs pour savoir lequel des deux ils préfèrent et comment ils le consomment.

En cette matinée du samedi 10 août au quartier Samandin de Ouagadougou, de jeunes gens sont en train de prendre leur petit déjeuner dans une cafétéria. Les sucriers posés sur les tables devant eux contiennent aussi bien du sucre brun que du sucre blanc et c’est aux clients de choisir celui qu’ils préfèrent.

En rappel, le sucre est extrait principalement de la canne à sucre et de la betterave. Si le brun issu de la canne à sucre est naturel, le blanc quant à lui est naturel quand il est extrait de la betterave. Autrement dit, le sucre blanc est généralement obtenu de la canne à sucre par raffinage.

Le propriétaire de la cafétéria nous explique qu’il propose les deux couleurs de sucre, c’est-à-dire le blanc et le brun, parce que la préférence varie d’un client à l’autre. Toutefois, il nous confie que c’est le sucre brun qui est le plus consommé par sa clientèle. Il précise qu’il achète le paquet de sucre blanc à 750 F CFA et celui de sucre brun à 700 F CFA.

Madi Tiendrébéogo, un bâton de cigarette à la main, est en train de prendre son café du matin. «Je préfère le sucre brun parce qu’il est naturel ;  il ne contient pas de colorant. J’utilise au maximum 4 carreaux dans une tasse de café», indique-t-il.

Parmi les clients présents à la cafétéria, il y a également Bruno Kouda qui nous confie : «Je préfère le sucre brun au sucre blanc. Le brun est bon et a du goût ; par contre, le sucre blanc n’a pas de goût. J’en consomme avec modération pour éviter les problèmes de santé. Pour une tasse de café, j’utilise un carreau et demi», ajoute-t-il.

Si le sucre contient des éléments nutritifs comme le calcium, les minéraux,  les glucides, et a une forte valeur énergétique, il reste que sa consommation excessive, surtout s’agissant du sucre blanc, est source de nombreuses maladies.

Dans le livre intitulé «Apprendre à se nourrir», il est précisé que le sucre blanc est un produit mort dont l’utilisation entraîne de nombreux troubles.  Il paralyse l’immunité  naturelle  et favorise la prolifération de bactéries nocives, provoque les plaques dentaires qui sont à l’origine des caries. Dans le tube digestif, il perturbe l’équilibre de la flore intestinale.

Contrairement aux sucres naturels, le sucre blanc est absorbé très rapidement par l’intestin grêle et provoque une brusque hyperglycémie (élévation du taux de sucre sanguin). Pour neutraliser le sucre blanc, l’organisme mobilise ses réserves de calcium au détriment des os et des dents, qui deviennent ainsi plus fragiles. Enfin, toujours selon le livre susmentionné, le sucre blanc entraîne une véritable toxicomanie et devrait être classé parmi les drogues dures. Il joue un rôle important dans l’augmentation du nombre de cas de diabète dans les pays occidentaux.

Aly Tinto (Stagiaire)

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

21
Aoû2019

Bornes-fontaines dans la ville de Ouagadougou : Des gérants en apprécient différemment la gestion

Dans la capitale burkinabè, l’Office national de l'eau et de l'assainissement (ONEA) construit des bornes-fontaines pour fournir de l'eau potable aux populations défavorisées qui n'ont pas les moyens d'installer un...

21
Aoû2019

Procès du putsch manqué de septembre 2015 : Hermann Yaméogo et Léonce Koné victimes de leurs opinions politiques, selon Me Antoinette Ouédraogo

Me Antoinette Ouédraogo, ancien bâtonnier,  a plaidé en cette matinée du 21 août devant le tribunal militaire de Ouagadougou, afin que soient acquittés ses clients Hermann Yaméogo et Léonce Koné,...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public