Abonnez-vous à nos newsletters

rocade uneLe ministère des Infrastructures a procédé ce mardi 16 juillet au lancement officiel des travaux de rénovation du boulevard des Tensoaba. Cette rocade longue de 6,97 km et reliant l’échangeur de l’Est à celui de Ouaga 2000, construite depuis 1990, s’est dégradée au point que des travaux de réhabilitation et d’élargissement étaient nécessaires. La cérémonie de lancement a connu la présence du président du Faso, du Premier ministre et d’autres membres de l’exécutif.

C’est une route  à 4 voies (chaussée principale) et une route à 2 voies (piste cyclable ) avec des caniveaux couverts ainsi qu’une bordure de trottoir sur un mur de soutien en béton qui va s’étendre de la circulaire de Ouaga 2000 à l’échangeur de l’Est dont le lancement officiel des travaux a eu lieu ce jour 16 juillet. Elle comportera en outre un passage piéton en acier et des barrières de sécurité. C’est le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, qui a donné le top de départ des travaux. Etaient également présents à cette cérémonie le président du Faso, le Premier ministre ainsi que plusieurs autres personnalités.

Les travaux, d’un coût de près de 30 milliards de F CFA, sont financés par le gouvernement japonais. Pour les autorités du pays du Soleil-Levant et de celui des hommes intègres, ce projet traduit la solidité des relations d’amitié qui lient ces deux peuples depuis 1962. En rappel, le Burkina Faso est le premier pays ouest-africain à avoir ouvert une ambassade à Tokyo, la capitale japonaise.

Et pour donner forme à ce chef-d’œuvre, c’est la société DAI Nippon construction, une société nippone spécialisée dans la construction des infrastructures routières, qui a été retenue, avec comme sous-traitant SOGEA-SATOM.

 

rocade 3

Les travaux sont supposés durer 36 mois et leur lancement est vivement apprécié par la population et les autorités coutumières de la ville, qui étaient d’ailleurs fortement mobilisées pour la circonstance. « C’est une grande joie pour nous, car sur cette voie il y a beaucoup d’accidents en raison de son étroitesse. On espère que tout cela ne sera bientôt plus qu’un vieux souvenir », a affirmé un riverain à qui nous avons tendu notre micro.

« En tout cas le plan de la nouvelle voie est appréciable, mais comme il y a loin du plan sur le papier à la réalisation de l’ouvrage grandeur nature, j’attends de voir. J’espère que le bitume sera de qualité et que le délai sera aussi respecté », nous a confié pour sa part une dame.

Cette rocade, communément appelée « la circulaire », fait partie des boulevards les plus empruntés, selon une étude du ministère des Infrastructures réalisée en 2016, qui estime à 16 000 le nombre de voitures et à 71 000 celui des motos qui la prennent chaque jour. Parmi ces usagers, il y a majoritairement des Ouagavillois mais aussi des étrangers, car des poids lourds l’empruntent au quotidien pour rallier les différents ports maritimes des pays limitrophes du Burkina.

Le désenclavement d’un pays sahélien comme le Burkina Faso pour une économie active passe obligatoirement par un réseau routier de qualité et en phase avec les exigences de la modernité.

Pema Neya (Stagiaire)

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

21
Aoû2019

Bornes-fontaines dans la ville de Ouagadougou : Des gérants en apprécient différemment la gestion

Dans la capitale burkinabè, l’Office national de l'eau et de l'assainissement (ONEA) construit des bornes-fontaines pour fournir de l'eau potable aux populations défavorisées qui n'ont pas les moyens d'installer un...

21
Aoû2019

Procès du putsch manqué de septembre 2015 : Hermann Yaméogo et Léonce Koné victimes de leurs opinions politiques, selon Me Antoinette Ouédraogo

Me Antoinette Ouédraogo, ancien bâtonnier,  a plaidé en cette matinée du 21 août devant le tribunal militaire de Ouagadougou, afin que soient acquittés ses clients Hermann Yaméogo et Léonce Koné,...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public