Abonnez-vous à nos newsletters

inf uneLa saison des pluies commence à s’installer. Elle a pour corollaire le développement de certaines pathologies qui n’épargnent ni les adultes ni les enfants. Nous avons rencontré le Pr Fla Kouéta, pédiatre et chef du département Pédiatrie au Centre hospitalier universitaire Yalgado-Ouédraogo (CHUYO), pour savoir quelles sont les pathologies auxquelles les enfants sont exposés pendant la saison pluvieuse.

«Pendant ces périodes pluvieuses et même durant toute la saison, les pathologies les plus fréquemment rencontrées dans nos services, que ce soit en consultation ou en hospitalisation, sont les cas de paludisme simple et les cas de paludisme grave. En plus de ces pathologies, nous avons également les maladies diarrhéiques qui s’associent à ces pathologies. Mais en termes de tendance, c’est le paludisme qui est au premier plan», indique Pr Fla Kouéta.

Le paludisme est endémique au Burkina Faso. Il demeure la première cause de consultation et de décès. Au cours de l’année 2016, notre pays a enregistré environ 9,8 millions de cas de paludisme et déploré 4 000 décès, dont 3 000 enfants de moins de 5 ans. La saison pluvieuse est une période favorable à la prolifération du paludisme. Ainsi, la première semaine de septembre 2018, il a été notifié, à l’échelle du pays, près de 300 000 cas de paludisme simple, dont plus de 140 000 chez les enfants de moins de 5 ans.

En ce qui concerne les maladies diarrhéiques, selon les explications du pédiatre,  elles connaissent une recrudescence dès qu’il commence à pleuvoir, à cause du développement de certaines bactéries liées à des problèmes d’hygiène environnementale et alimentaire. «Il est important pour la prévention qu’on soit assaini dans l’environnement dans lequel on vit et également que l’eau que nous consommons soit potable», conseille le toubib.

inf 2En outre, il fait savoir qu’il y a certaines pathologies saisonnières chez les enfants qu’on appelle prurigo saisonnier. Le prurigo est une maladie cutanée caractérisée par une éruption responsable de démangeaisons entretenant un cercle vicieux en raison d'un grattage incessant. Il est dû à une réaction allergique aux piqûres d'insectes.

«Pendant ces périodes, il y a certaines espèces d’insectes qui se développent et il se trouve qu’il existe des personnes hypersensibles à la piqûre de  ces insectes. Elles ont  une prédisposition à réagir de façon exagérée à ces nuisances», explique le pédiatre.

Pour lutter contre le paludisme transmis par les moustiques, depuis 2010, le Burkina Faso procède à des campagnes de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées. Pour cette année 2019, le gouvernement a distribué à la population  durant la période du 28 juin au 03 juillet, environ 12 millions de moustiquaires.

Aly Tinto (Stagiaire)

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

20
Sep2019

Grillade de viande aux abords des voies : Etat d’hygiène des bouchers et de leur outil de travail

Dans la capitale burkinabè, l’aliment le plus disponible dans la rue et surtout devant les maquis, c’est bien la viande. Cela fait du Burkinabè un grand consommateur de cet aliment....

20
Sep2019

Rentrée scolaire 2019-2020 : Les élèves en classe d’examen du collège Saint-Jean-Baptiste de la Salle de Ouagadougou ont repris les cours depuis le 10 septembre

La rentrée officielle des classes 2019-2020, c’est pour début octobre 2019. Pendant que des élèves s’y préparent, d’autres dans certains établissements ont déjà commencé les cours. C’est le cas du collège Saint-Jean-Baptiste...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public