Abonnez-vous à nos newsletters

dépress uneLa maternité est une expérience nouvelle et heureuse dans la vie des femmes, qui peut par moments être épuisante et effrayante. Après l'accouchement, la nouvelle maman peut, eu égard à un certain nombre de facteurs, craindre de ne pas pouvoir être à la hauteur de son nouveau challenge de mère. La parturiente peut alors développer ce qu’on appelle une dépression post-partum. Elle dure généralement plus de 2 semaines et est invalidante, perturbant ainsi les activités de la vie quotidienne. La dépression post-partum augmente le risque de suicide et d'infanticide, qui sont les complications les plus sévères.

Entre 15 et 20% des femmes dépriment après accouchement. La dépression post-partum se manifeste généralement par une extrême tristesse, de la culpabilité, des pleurs incontrôlables, une irritabilité, de la colère, des angoisses irréalistes au sujet du nourrisson ou au contraire, un désintérêt pour lui. A cela s’ajoutent un sentiment d'être incapable de prendre soin de l'enfant ou de ne pas être une bonne mère, des idées suicidaires ou de l’anxiété. Les femmes qui en souffrent peuvent ne pas se lier avec leur nourrisson, ce qui peut entraîner des problèmes émotionnels, sociaux et cognitifs plus tard chez l'enfant.

Bien que toutes les femmes soient à risque, plusieurs facteurs peuvent prédisposer les accouchées à la dépression après accouchement. « Les facteurs les plus statistiquement associés sont surtout le concubinage, la polygamie, l’existence d’un évènement stressant tels les conflits conjugaux durant la grossesse, sans oublier les antécédents de diagnostic de dépression », selon Richard Ouédraogo, psychiatre. dépress 2Les antécédents familiaux de dépression, les épisodes antérieurs de dépression post-partum ainsi que le manque de soutien des partenaires ou des membres de la famille sont également autant de facteurs favorables à la survenue d’une dépression post-partum. Il en est de même pour les antécédents de fausse couche ou dans les cas de grossesses non planifiées ou au cours desquelles l’avortement a été envisagé.

Parce que les symptômes de la dépression post-partum peuvent être assimilés aux effets normaux de la maternité nouvelle telles la fatigue, la difficulté de concentration, plusieurs femmes qui en souffrent ont du mal à reconnaître la maladie. Sans traitement, la dépression post-partum peut disparaître spontanément ou devenir chronique. « Toute tristesse n’est pas pathologique et ne doit pas durer plus de deux semaines. Si c’est le cas, alors on parle de dépression et il faut consulter pour être pris en charge parce que la dépression peut évoluer vers des idées suicidaires, des suicides ou encore des suicides altruistes, c'est-à-dire tuer l’autre avant de se tuer », recommande Dr Richard Ouédraogo. Le traitement de la dépression post-partum peut comprendre une psychothérapie et des antidépresseurs, selon la gravité du trouble.

Il convient alors que les agents de santé apprennent aux femmes à reconnaître les symptômes de la dépression post-partum, car un diagnostic et un traitement précoces améliorent sensiblement les résultats chez la mère et le nourrisson.

Armelle Ouédraogo

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

22
Jui2019

Après-pluie à Ouagadougou : fortunes diverses pour les résidents de certains quartiers

Après chaque grande pluie dans la capitale burkinabè, l’ambiance rompt avec le train-train quotidien. En effet, nombreux sont les citadins qui, de gré ou de force, changent un tant soit...

22
Jui2019

Crise au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Mahamadi Kouanda sort les griffes contre Eddie Komboïgo

Une crise secoue l’ex-parti au pouvoir, le CDP, depuis quelque temps. Les divergences se sont même accentuées avec l’annulation d’un congrès extraordinaire qui devait se tenir samedi dernier, suite à...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public