Abonnez-vous à nos newsletters

location uneSe loger dans la capitale burkinabè est un véritable parcours du combattant. Cela s’explique non seulement par la croissance accélérée de la population, occasionnant une forte demande, mais aussi et surtout par la mauvaise foi de certains propriétaires, démarcheurs et agents immobiliers. Cependant, il y a une loi qui encadre cela mais dont l’application tarde à voir le jour.

Le logement constitue un épineux problème pour bon nombre de citoyens au Burkina Faso.  Ce qui a motivé le législateur à prendre une loi fixant la réglementation en la matière. Cette loi dispose qu’en fonction des standings, le prix du loyer est fixé par an à 07% de l’investissement. Et cela, pour que 15 ans après l’investissement sur la parcelle, le bailleur puisse rentrer dans ses fonds. Donc ce qu’il y a eu comme dépenses sur l’achat de la parcelle n’est pas pris en compte dans la fixation du loyer. Cette loi a été étudiée techniquement et a réuni  les bailleurs de même que les démarcheurs et l’Etat.  Cette loi, si son application était effective, pourrait contribuer à régler pas mal de problèmes entre bailleurs et locataires.

Pour certains citoyens, la recherche d’une maison n’est pas du tout aisée. Nicolas Sanou confirme cet état de fait. «Je suis à la recherche d’une maison de trois pièces. D’abord, je me suis adressé à une agence immobilière qui m’a assuré qu’il y avait une de disponible qui répond à mes critères. J’ai payé 2 000 F CFA comme droit de visite. Après avoir discuté avec l’agent immobilier, il m’a fait comprendre que le loyer était de 50 000 F CFA par mois. Je dois verser 6 mois de caution. Mais je ne peux entrer en possession des clés qu’après un mois. La maison ne sera libérée par l’occupant actuel qu’après cette période. » location 2Selon Mahamadou  Zoungrana, autre demandeur, les agents immobiliers sont de mauvaise foi. Pour lui, ce sont des gens très malhonnêtes ; ils ne disent pas la vérité aux clients. « J’ai été une fois arnaqué lorsque j’étais à la recherche d’une maison à la Patte-d’oie. J’ai payé 2 000 F comme droit de visite mais je n’ai pas eu accès à la maison. C’est à 150 m, que le démarcheur est resté pour me monter la prétendue maison à louer. Après, il s’est avéré qu’une dame l’habitait et n’avait pas l’intention de la quitter. Ces gens sont vraiment malhonnêtes», s’exclame-t-il.

Ce qui est déplorable, c’est l’absence de décret d’application du bail locatif qui est censé régler tous ces problèmes entre locataires, bailleurs et démarcheurs.

Saâhar-iyaon Christian Somé Békuoné

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

18
Juil2019

Métiers occasionnels : Ces jeunes qui gagnent leur pain quotidien en nettoyant à la sauvette des pare-brise de voitures

Aux abords des artères de la ville de Ouagadougou, différentes activités génératrices de revenus sont menées par les citadins. C’est le cas de ces garçons qui gagnent leur pitance grâce...

17
Juil2019

Dialogue politique au Burkina Faso : une étape charnière des élections de 2020

Prévu pour se dérouler avant fin avril dernier, c’est finalement le lundi 15 juillet qu’a débuté le dialogue politique au Burkina Faso. A ce rendez-vous réunissant autour d’une même table...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public