contestation algérienneEn Algérie, l'armée retire son soutien au président malade : le chef d'état-major réclame au Conseil constitutionnel de constater l'incapacité du président à assumer ses fonctions.

Les choses semblent s’accélérer en Algérie. Après des semaines de contestation populaire contre un nouveau mandat d'Abdelaziz Bouteflika, c’est maintenant le chef d'état-major de l'armée qui réclame le départ...

constitution une

Suite à une rencontre entre le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et le bureau de la Commission constitutionnelle, un communiqué du 14 mars 2019 de la présidence du Faso a annoncé que la nouvelle Constitution serait adoptée par voie référendaire. Pour bon nombre d’observateurs de la scène politique burkinabè, c’est certes la meilleure des voies mais elle n’est pas opportune...

sénatorialesA la suite des manifestations contre les résultats des sénatoriales, le président Félix Tshisekedi a décidé de suspendre l’installation du nouveau Sénat et de repousser la tenue de l’élection des gouverneurs de province.

Le ministre de l’Intérieur, Basile Olono, a indiqué à la presse que trois importantes mesures ont été prises lundi par le président Félix Tshisekedi, lors de la réunion...

abdelaziz

Pour la quatrième fois consécutive, les Algériens se sont rassemblés en masse vendredi dans les principales artères d’Alger. Ils protestent contre le maintien au pouvoir du président Abdelaziz Bouteflika.

Munis de pancartes, les milliers de manifestants, dans une ambiance festive, ont manifesté pacifiquement sous forte escorte policière.

"On voulait des élections sans Boutef', on se...

algeria 2Encouragée par ses acquis, la jeunesse entend maintenir la pression jusqu'au départ du pouvoir Bouteflika qui propose pourtant un dialogue national. Or, ce dialogue est refusé par les jeunes manifestants. 

En Algérie, le pouvoir doit encore convaincre. L'annonce du report de l'élection présidentielle et surtout d'un dialogue national ne calme pas la colère de la rue.

Mercredi (13...

ministeriel uneCe mercredi 13 mars, s’est tenue sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso, l’hebdomadaire Conseil des ministres. A son ordre du jour, étaient inscrits l’examen de trois projets de loi et des communications orales.

Au titre du ministère de la Justice, il y a eu l’examen d’un projet de loi portant statut des notaires, d’un projet de loi...

conseil constitu

C’est une affaire de fuite de documents à la CENA qui alimente l’actualité. Des personnalités ont été auditionnées. Parallèlement, la Cour constitutionnelle a rejeté les dossiers de trois partis de l’opposition.

Les rebondissements se succèdent en cette période préélectorale au Bénin. Le Président de l’Assemblée nationale, occupé par une plénière, n’a pu se rendre mardi à la brigade...

algeriaLe message diffusé à la télévision nationale a annoncé le retrait de la candidature d'Abdelaziz Bouteflika, le report de la présidentielle et l'organisation d'un forum de dialogue national pour organiser la transition.

Preuve que les mesures annoncées par la présidence sont loin de calmer la situation, des milliers d'étudiants ont encore manifesté mardi dans le centre...

boutef

Le président sortant promet des élections anticipées en cas de victoire ainsi qu'une nouvelle Constitution. Ces promesses ne convainquent ni les manifestants ni l'opposition.

"C'est au peuple algérien qu'il appartient de choisir ses dirigeants et de décider de son avenir" : voilà comment le porte-parole du Quai d'Orsay a réagi à l'annonce de la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à un...

felPlus de cinq semaines après la prestation de serment de Félix Tshisekedi, la RDC n’a toujours pas de nouveau Premier ministre. Celui-ci devrait venir du regroupement politique ayant la majorité à l’Assemblée nationale.

Jusque-là, les consultations se poursuivent entre deux plates-formes politiques, le FCC de Joseph Kabila, qui revendique la majorité des députés, et le Cash de Félix...

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

25
Mai2019

Vote des Burkinabè de l’étranger : A quand le fichier électoral définitif ?

S’il y a eu une question qui a alimenté les débats politiques en 2018 au sujet des élections à venir, c’est bien la participation des Burkinabè de l’extérieur aux scrutins...

25
Mai2019

Hygiène des mains : une pratique nécessaire pour éviter les infections

Les mains sont le canal privilégié par lequel les bactéries se transmettent d’une personne à une autre ou suite à un contact avec une surface contaminée. En effet, 80% des...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public