mnstrLe Conseil des ministres s’est tenu aujourd’hui vendredi 06 décembre 2019 en séance ordinaire à la présidence du Faso. Il a adopté des décrets, dont un portant octroi de permis d’exploitation d’une mine d’or à la société NORDGOLD SAMTENGA SA dans les communes de Zitenga et de Barsalogho pour une durée de trois ans.

Le Conseil des ministres, au titre du ministère de la Justice, a adopté (04) décrets portant nomination des membres de la Commission nationale de contrôle des mandataires judiciaires et de la Chambre nationale de discipline et des présidents desdites structures. Pour Rémis Fulgance Dandjinou, l’adoption de ces décrets permet la nomination de neuf (09) membres de la Commission précitée, de neuf (09) membres de la Chambre nationale de discipline près la Commission nationale de contrôle des mandataires judiciaires, d’un (01) président de la Commission nationale de contrôle des mandataires judiciaires et d’un (01) président de la Chambre nationale de discipline près la Commission nationale de contrôle des mandataires judiciaires.

Pour le compte du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, il y a eu un rapport relatif à la location de bâtiments au profit de l’administration. Ainsi, le Conseil a marqué son accord pour la location de six (06) bâtiments à usage de bureaux et de logements administratifs au profit de structures et d’agents de l’administration publique.

Pour le compte du ministère des Mines et des Carrières, un décret portant renonciation partielle à la superficie du permis d’exploitation industrielle de grandes mines de la société SEMAFO BURKINA FASO SA a été adopté. Cette adoption permet à la société SEMAFO BURKINA FASO SA de renoncer à une superficie de 71,96 Km2 de son plan initial de développement de la mine d’or de Mana, située dans la région de la Boucle du Mouhoun. La superficie restante du permis d’exploitation est de 76,88 Km2. Selon le porte-parole du gouvernement, c’est un rapport relatif à une demande de permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or introduite par la société NORDGOLD SAMTENGA SA. Le porte-parole du gouvernement a précisé que cette grande mine d’or est située dans les communes de Zitenga et de Barsalogho, respectivement dans les provinces de l’Oubritenga et du Sanmatenga, régions du Plateau Central et du Centre-Nord, qui couvrent une superficie totale de 9,92 Km2. D’une durée de vie de 3 ans, la mine aura une production totale de 3,49 tonnes d’or et l’exploitation du gisement permettra de générer au profit du budget de l’Etat des recettes d’un montant de quinze milliards quatre cent vingt millions neuf cent quatre-vingt-deux mille sept cent quatre-vingt-dix (15 420 982 790) FCFA, d’alimenter le Fonds minier de développement local à hauteur de sept cent trois millions cent soixante-deux mille sept cent dix-huit (703162718) F CFA et de créer 100 emplois.

Rémis Fulgance Dandjinou a ajouté que le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale a fait au Conseil le point de l’organisation de la commémoration du 11 décembre 2019 à Tenkodogo, dans la région du Centre-Est. Les activités de ce 59e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à l’indépendance sont placées sous le très haut patronage de Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso. Cette commémoration se déroulera également dans tous les chefs-lieux de région.

Quant au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, il a fait au Conseil le bilan de la participation du président du Faso à la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) tenue les 2 et 3 décembre 2019 à Dakar, au Sénégal. Les questions ayant trait à l’endettement et à la lutte contre le terrorisme ont été au centre de ce sommet au cours duquel la Conférence a décidé d’une contribution de 100 millions de dollars US pour la lutte contre le terrorisme dans le Sahel.

Saâhar-Iyaon Christian Somé Békuoné

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

20
Jan2020

Lutte contre l’extrémisme violent : La Culture comme ciment de la stratégie

En plus des armes comme moyen de lutte contre l’extrémisme violent, la culture est un moyen assez efficace pour l’Afrique de venir à bout de ce phénomène. De ce fait,...

20
Jan2020

La pastèque : Un fruit délicieux pour les papilles et bienfaisant pour l’organisme

La pastèque, encore appelée melon d'eau, est un fruit à chair rouge très riche en eau. Sa saveur sucrée, agréable aux papilles gustatives,  est due à la nature de ses...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2020 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public