kosym uneLe Conseil des ministres s’est tenu le 19 juin 2019 sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso. Plusieurs rapports ont été adoptés, parmi lesquels celui relatif à 14 projets routiers pour un montant global de 180 milliards de FCFA, en vue de faciliter la mobilité des populations.

Afin d’améliorer la mobilité des populations sur l’ensemble du territoire national, le Conseil des ministres du mercredi 19 juin 2019 a adopté 06 rapports concernant 14 projets routiers pour un montant global de 180 milliards de FCFA. La réhabilitation concernera le boulevard des Tansoaba, les routes Ouaga-Gourcy, Sakoinsé-Koudougou, Fada-Bogandé, Boulsa-Sapaga, Tougan-Lanfiera, Koundougou-Solenzo, Dori-Gorom-gorom, le pont de Ramsa qui doit permettre de rétablir la RN15 entre Ramsa et Séguénaga. Deux projets de réhabilitation concerneront également la RN2 qui va être effectuée en plusieurs phases, la première concernant l’axe Ouahigouya-Gourcy, sans oublier l’axe Ouagadougou-Léo qui va être réhabilité sur 57 kilomètres.

Des projets de voiries urbaines sont aussi prévus avec 12,3km de réhabilitation à Ouagadougou et 13km de nouvelle route ainsi que 1,6km à Bobo-Dioulasso avec le bitumage de l’avenue de l’insurrection populaire. Ces différents projets routiers sont financés par la BOAD, la coopération japonaise mais aussi l’Etat burkinabè qui y contribue à plus de 100 milliards de FCFA.

kosym 2Au titre du ministère de la Santé, un rapport lié à la situation financière du CHU Yalgado-Ouédraogo a été adopté. Le conseil a marqué son accord pour un plan de redressement avec la question des règlements des dettes du CHU en ce qui concerne différents aspects, notamment la CAMEG, la CNSS et la CARFO. La ministre de la Santé a reçu pour instruction de prendre toutes les dispositions nécessaires afin que des mesures de gestion strictes et transparentes soient mises en place pour permettre désormais le payement intégral des médicaments pris au niveau de la CAMEG.

En ce qui concerne le ministère de la Sécurité, un décret portant modalités et critères d’évaluation et d’avancement des personnels et cadres de la police nationale a été adopté.

Une stratégie d’extension du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS) 2019-2021 qui ne concernait que les régions du Nord et du Sahel a été présentée par le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement. La stratégie prévoit ainsi la prise en compte par le PUS de  77 nouvelles communes de plusieurs régions aujourd’hui touchées par l’extrémisme violent.

Au titre des communications orales, le ministre de la Défense a porté à la connaissance du Conseil des ministres l’attaque terroriste perpétrée par un groupe armé dans une localité située dans le département de Tongomael dans la nuit du 18 juin et qui a fait 17 victimes. Le détachement s’est immédiatement rendu dans les zones et un ratissage est en cours pour retrouver les individus responsables de cet acte odieux.

Armelle Ouédraogo