fleuristeLe Burkina est un pays sahélien avec un climat désertique. C’est dans cette logique que le président de la révolution burkinabè Thomas SANKARA a fait de l’environnement et de l’écologie un de ses chevaux de bataille pour le  développement Burkina Faso. On constate de plus que les Burkinabè mettent en pratique cette politique.

 

Le président Thomas SANKARA s’était engagé en faveur de l’environnement et de l’écologie, qu’il  considérait comme des facteurs  incontournables du développement du Burkina Faso.  En effet, lors de la conférence SILVA sur l’arbre et la forêt,   qui s’est tenue à Paris en février 1986, le président Thomas SANKARA  avait souligné que « mon intention est de témoigner de la façon la plus fidèle qui soit de la naissance et du développement d’un amour sincère et profond  entre l’homme burkinabè et l’arbre, donc entre l’Homme burkinabè et l’environnement, donc entre l’Homme burkinabè et la vie ». Cela témoigne de l’importance qu’il accordait  à la protection de l’environnement.

 Partant d’un constat général nous pouvons dire que les Burkinabè commencent de plus en plus à assimiler cet héritage du révolutionnaire dans la mesure où la  population burkinabè  s’intéresse  de plus en plus aux arbres. Ils sont nombreux ces Burkinabè  de nos jours, qui ont au  minimum un arbre dans leurs lieux d’habitations.

sankara remet un arbre aune militante de lUFBCela se confirme également par l’essor de l’activité de fleuriste et pépiniériste à Ouagadougou.  Hermann  SOME, fleuriste pépiniériste nous informe que l’activité nourrit bien son homme de nos jours.  « Nous avons au minimum quatre à cinq clients par  jour », confie t-il. Avec une diversité de plants importés tels le pommier, l’hévéa, l’olivier et bien d’autres. A cela  s’ajoutent les plants locaux comme le manguier, le goyavier, l’oranger. Ce métier contribue donc à l’enrichissement de  la flore végétale  du Burkina Faso.

Ce métier tend à devenir un secteur important dans le développement du Burkina. Certains se regroupent en association à l’instar de BURKINA VERDOYANT, une association qui à pour objectif l’embellissement de la ville de Ouagadougou  et aussi la création des bosquets dans les villages. Cette association compte apporter sa contribution à un Burkina verdoyant comme le souhaitait le président Thomas SANKARA.

Aussi,  notons que  de nombreuses campagnes de reboisement sont organisées  par l’Etat burkinabè chaque année. Ce qui est une politique de lutte contre l’avancée du désert. L’amour de la population burkinabè pour les arbres se traduit aussi par  l’organisation du premier salon de l’arbre lancé en juin dernier.

 

EDWIGE SANOU

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

16
Oct2018

Administration douanière burkinabè : Le SYNATRAD dénonce une prise en otage de l’administration qui pourrait conduire à une déliquescence de la douane

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (SYNATRAD) s’insurge contre le comportement de certains agents de l’administration douanière, qui à dessein bloquent les nominations, parce qu’exigeant des modifications avant la...

21
Jui2018

Le maraîchage au Burkina : Un secteur porteur toujours en deçà de la demande des populations

Le Burkina a adopté la culture de contre-saison comme une alternative à la promotion de l’autosuffisance alimentaire. A Ouagadougou, beaucoup de familles vivent de ce maraîchage périurbain, mais  souffre du...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2018 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public