Abonnez-vous à nos newsletters

comc uneChaque année, ce sont des milliers d’entreprises qui voient le jour au Burkina. Mais rares sont celles qui arrivent à survivre dans l'univers hautement concurrentiel du secteur privé. Pour remédier à cette situation, de jeunes experts et entrepreneurs mettent leurs expériences au service des entreprises en difficulté.

Selon un rapport publié par la maison de l’Entreprise du Burkina Faso en 2016, le taux de mortalité des entreprises au pays des hommes intègres est estimé à plus de 16%. Le même rapport indique que dès le 4e anniversaire de ces entreprises, le risque d’échec est plus élevé, avec une vitesse de survenance plus grande pour les entreprises créées par des femmes que celles créées par des hommes. Un chiffre interpellateur, au regard du nombre d’emplois perdus à cause de la fermeture de ces entreprises.

Prosper Couldiati est expert-comptable et président d’une association qui vient en aide aux entreprises en difficulté. A l'en croire, la plupart des entreprises en difficulté connaissent des problèmes d’information, de formation et de gestion de leurs responsables.

Mais étrangement, les entreprises fondées par des autodidactes sont celles qui s’en sortent le mieux, toujours selon M. Couldiati.  « Nous avons constaté que  les entreprises créées pas  des personnes non instruites  prospèrent plus que celles qui ont été créées par des diplômés », nous a-t-il confié.

comc 2L’efficacité des entrepreneurs autodidactes tient à la passion qui les anime dans la conduite de leur entreprise. Certains parmi eux sont issus d’une famille d’entrepreneurs dont ils ont hérité de la grande expérience en matière de gestion.  Une connaissance du terrain qui leur donne une longueur d'avance par rapport à ceux qui ont été formés dans des instituts ou des universités. « Ceux qui ont été formés dans les universités ou instituts n’ont pas forcément la maîtrise de l’entrepreneuriat », a-t-il ajouté.

Pourtant, le Burkina Faso dispose d’opportunités énormes pour qui veut entreprendre. Mais de l’avis de Prosper Couldiati, ces opportunités sont surtout saisies par les entreprises étrangères qui s’implantent sur le territoire burkinabè. «Il y a des secteurs économiques importants sur lesquels règnent des entrepreneurs venus de la sous-région. Ils s’en sortent même mieux que nos entrepreneurs nationaux. Il faut que nos entrepreneurs arrivent à s’imposer au niveau national et même sous-régional», affirme-t-il.

Selon M. Couldiati, le Burkina Faso peut avoir de grands opérateurs économiques qui pourront employer des milliers  de personnes et contribuer ainsi à booster l’économie du pays. Toutefois, des mesures d’accompagnement de l’Etat en matière de formation, de financement et de protectionnisme des entreprises locales sont nécessaires.

Le secteur privé est fondamental pour des pays comme le Burkina Faso, où l’Etat peine à trouver de l’emploi aux jeunes. Le développement et  l’accompagnement des entreprises peuvent constituer une réponse dans la lutte contre le chômage.

Péma Néya

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

17
Oct2019

Hebdomadaire Conseil des ministres : Des résultats d’appels d’offres des travaux adoptés

Le Conseil des ministres s'est tenu en séance ordinaire le mercredi 16 octobre 2019 sous la présidence effective du président Roch Marc Christian Kaboré. Il a adopté un projet de...

16
Oct2019

Lutte contre le terrorisme : La mobilisation populaire comme stratégie pour venir à bout du péril

A l’occasion du 32e anniversaire de l’assassinat du père de la révolution burkinabè, la réflexion a été menée, lors d’un panel, sur comment vaincre le terrorisme par la mobilisation populaire....

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public