sankara1Icône africaine, Thomas Sankara est perçu comme un modèle absolu qui défie le temps et les aléas de la géopolitique. Il incarne  le modèle et l’idéal auxquels  toute la jeunesse africaine veut s’identifier. « Tuez Sankara et des milliers de Sankara naîtront », avait prédit le géniteur de la révolution burkinabè quelques mois avant son assassinat. Trente et un ans après la disparition du jeune capitaine, son souvenir demeure vivace dans les esprits à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, et partout ailleurs dans le monde, où des citoyens essaient de perpétuer son idéologie au moyen de la de l'art, de la politique, etc. C’est dans cet ordre d’idées que le sculpteur sénégalais Omar Pouye a décidé d’immortaliser le président Thomas Sankara, son idole, sur le site granitique de Loango.

En 22 jours, l’auteur de la sculpture du père de la révolution burkinabè s’est employé à libérer son génie créateur afin de rendre hommage à celui qu’il dit l’inspirer dans sa lutte quotidienne. « Comme Sankara était engagé et que moi aussi je le suis, j’ai voulu lui rendre hommage en l’immortalisant », confie Omar Pouye. Pour lui, le défunt président mérite absolument la réalisation d’une telle œuvre d’art qui est une sorte de devoir de mémoire, dans la mesure où  il s’est  investi corps et âme, de son vivant, pour le développement du continent africain.

 

sculpteurRéaliser une telle œuvre sur granit n’était pas évident, compte tenu  de la solidité de ce matériau. Mais, s’empresse-t-il d’ajouter, son admiration  pour le révolutionnaire lui a permis de surmonter toutes les difficultés inhérentes à cette entreprise de création. « Quand j’ai reçu l’invitation, je me suis dit que j’allais rendre hommage à Thomas Sankara, même si j’étais bien conscient qu’il ne serait pas facile de réaliser le portrait sur du granit. C’était un réel défi pour moi »,  ajoute l’artiste.

Ce portrait met en exergue  le visage du capitaine et son béret de combattant. Ce qui retient également l’attention c’est son sourire, qui traduit la renaissance, voire l’immortalité, de l’homme. Même si l’auteur déplore le fait de n’avoir pas connu ce monument de la révolution de son vivant, il souligne que la réalisation de son œuvre est inspirée des actes impérissables et des discours poignants de Thom Sank.

sankara2Selon Omar Pouye, à l’instar des milliers d’autres artistes qui ont décidé de rendre hommage à cette immense figure politique de l’Afrique, son œuvre est une façon de lui rendre hommage. « Les écrivains vont écrire, les musiciens vont chanter, les dessinateurs vont dessiner, moi en tant que sculpteur, cette année je suis venu avec cette idée pour lui rendre hommage à ma façon », a-t-il conclu son propos.

Edwige Sanou

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

16
Oct2018

Administration douanière burkinabè : Le SYNATRAD dénonce une prise en otage de l’administration qui pourrait conduire à une déliquescence de la douane

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (SYNATRAD) s’insurge contre le comportement de certains agents de l’administration douanière, qui à dessein bloquent les nominations, parce qu’exigeant des modifications avant la...

21
Jui2018

Le maraîchage au Burkina : Un secteur porteur toujours en deçà de la demande des populations

Le Burkina a adopté la culture de contre-saison comme une alternative à la promotion de l’autosuffisance alimentaire. A Ouagadougou, beaucoup de familles vivent de ce maraîchage périurbain, mais  souffre du...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2018 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public