ildevertActeur, comédien, metteur en scène et écrivain, Ildevert MEDA, affectueusement « l’homme à la barbichette » est l’une des figures emblématiques du théâtre, du cinéma et de l’écriture au Burkina Faso. En effet, de part son amour pour l’interprétation, Ildevert a su imprimer sa marque dans cet univers de la scène. Outre le théâtre, l’homme des arts et des lettres brillent aussi bien de part son talent d’interprète dans le cinéma. Malgré la petite nuance, Ildevert trouve qu’entre le théâtre et le cinéma, il n’ya qu’un pas, ce qu’il lui permet d’être à l’aise dans les deux mondes.

Malgré la différence assez perceptible entre le théâtre et le cinéma, l’acteur comédien Ildevert MEDA se fond aisément dans les deux mondes. À la fois comédien, acteur, metteur en scène et enseignant dans les écoles de théâtre et de cinéma, l’homme à multiples casquettes ne semble pas avoir de limites en matière d’interprétation. « Le théâtre et le cinéma ne sont pas vraiment si différents. Tout est lié. C’est mon métier de comédien de théâtre qui m’amène à être acteur de cinéma. Je reste dans l’interprétation. Il n’y a qu’un pas à faire pour quitter la scène des planches et passer aux plateaux des films. Mais en réalité c’est l’interprétation. Ça reste le même métier. C’est mon métier de comédien qui m’emmène à être écrivain dramaturge. A force de jouer les pièces, je finis par me poser des questions : comment les gens arrivent à écrire et je vais prendre des formations. C’est aussi mon métier de comédien qui me donne la pulsion de devenir metteur en scène. Je commence à me poser des questions sur l’espace, sur la gestion des énergies de la dynamique de l’histoire, et je vais me former et je deviens metteur en scène. C’est aussi ce métier qui m’emmène à acquérir certains pré-requis, certains outils, qui me permettent de partager le métier avec d’autres personnes, et c’est cela qui m’emmène après à être formateur de comédiens, de metteur en scène, de jeunes écrivains, formateur de formateur. En fait c’est le même métier », explique-t-il avec passion.


scène de théâtrePour lui la différence est tellement minime ce qui lui permet de ne pas percevoir le changement de casquette.
Aussi Pour Ildevert MEDA, tout est une question de passion dans la mesure où il est passionné de l’interprétation tout court. « Moi j’essaie de rentrer avec toute mon âme, toute ma vie dans tous ce que je fais, je connais assez bien la technique d’interprétation au théâtre. Quand je joue au théâtre, c’est avec toute ma vie, avec toute ma technicité que je le fais. Quand je passe sur le plateau de film c’est pareil », confie t-il


Toutefois, selon le metteur en scène dans un contexte comme le nôtre, où il n’y a même pas à disposition plusieurs structures de formation, ce serait décourager certains en leur disant qu’il faut forcément passer par une école de théâtre pour exceller dans le domaine. C’est bien de passer par une école de théâtre, mais quand on n’a pas la possibilité de cela, il ne faut pas se décourager, à force de pratiquer on s’améliore. « Je suis certes passé par une école de théâtre, mais je ne dis pas qu’il faut obligatoirement passer par une école de théâtre. Il y a plusieurs chemins qui mènent au dessus de la montagne, mais arrivé là haut, la vue est la même », se convaint-il.


Edwige SANOU

 

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

16
Oct2018

Administration douanière burkinabè : Le SYNATRAD dénonce une prise en otage de l’administration qui pourrait conduire à une déliquescence de la douane

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (SYNATRAD) s’insurge contre le comportement de certains agents de l’administration douanière, qui à dessein bloquent les nominations, parce qu’exigeant des modifications avant la...

21
Jui2018

Le maraîchage au Burkina : Un secteur porteur toujours en deçà de la demande des populations

Le Burkina a adopté la culture de contre-saison comme une alternative à la promotion de l’autosuffisance alimentaire. A Ouagadougou, beaucoup de familles vivent de ce maraîchage périurbain, mais  souffre du...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2018 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public