IMG 20181009 162820Dans le cadre de la présentation de sa 44e création majeure, intitulé e« INCIVISME », le Carrefour international du théâtre de Ouagadougou (CITO) a convié la presse le mardi 09 octobre 2018.  Aminée par les acteurs du CITO en la personne de Martin ZONGO administrateur du CITO, Ildevert MEDA, le metteur en scène de la pièce de théâtre,  de Augusta PALENFO, la présidente du CITO et de Sophie Heidi KAM, l’auteur du texte. Cette conférence avait pour objectif de présenter le « tout nouveau bébé » du CITO, dont le texte a été rédigé sur la base d’une enquête menée au sein de la jeunesse. La diffusion de cette pièce débutera à partir du 20 octobre 2018, et ce, jusqu’au 30 novembre 2018.

 

Dans le souci de répondre à sa fonction fondamentale  didactique, le Carrefour international du théâtre de Ouagadougou (CITO) a mis en place un  projet portant sur le thème de l’incivisme en milieu jeune au Burkina Faso. En effet, face à ce fléau grandissant ces dernières années dans le pays des hommes intègres, caractérisé par le non-respect des règles de la circulation routière, le non-respect de l’autorité à tous les échelons, la culture du libertinage et des pratiques condamnables et bien d’autres,  les acteurs du CITO ont décidé d’apporter leur contribution à la recherche de solutions à ce problème épineux à travers leur 44e création majeure intitulée « INCIVISME ». « Depuis quelques années, vous l’aurez constaté, il y a un phénomène qui est en train de se développer dans notre pays très dangereusement et ce fléau c’est l’incivisme qui est un cancer social qui développe à l’heure actuelle des méta-stades. Nous voulons apporter notre contribution à la lutte contre ce phénomène », explique Martin ZONGO, administrateur du CITO.IMG 20181009 164453

Ce spectacle sera diffusé à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso aussi bien au CITO, que dans des écoles, à l’université, dans les espaces publics pour porter le message au cœur de la jeunesse pour laquelle ce projet a été bâti. Elle sera jouée du 20 octobre 2018 au 30 novembre 2018.

IMG 20181009 164507Cette création mise en scène par Ildevert MEDA, assisté d’une équipe de 19 comédiens et comédiennes dont Augusta PALENFO et Yacouba OUATTARA, a été financée principalement par un partenaire allemand. Le budget de ce projet tourne autour de  34 à 40 millions de francs CFA.

Il faut noter que le texte de cette pièce écrite par Sophie Heidi KAM, est inspiré d’un rapport d’enquête  menée en milieu jeune par les conseillers de l’action sociale. « Une étude du phénomène de l’incivisme  a été menée auprès des jeunes scolaires et du secteur informel par des consultants qui sont des conseillers sociaux  de l’action sociale pour recueillir leur point de vue sur les causes, les manifestations, les conséquences de l’incivisme ainsi que des propositions de solutions pour enrayer le phénomène », explique Martin ZONGO.

Edwige SANOU

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

16
Oct2018

Administration douanière burkinabè : Le SYNATRAD dénonce une prise en otage de l’administration qui pourrait conduire à une déliquescence de la douane

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (SYNATRAD) s’insurge contre le comportement de certains agents de l’administration douanière, qui à dessein bloquent les nominations, parce qu’exigeant des modifications avant la...

21
Jui2018

Le maraîchage au Burkina : Un secteur porteur toujours en deçà de la demande des populations

Le Burkina a adopté la culture de contre-saison comme une alternative à la promotion de l’autosuffisance alimentaire. A Ouagadougou, beaucoup de familles vivent de ce maraîchage périurbain, mais  souffre du...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2018 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public