fani uneAvec le mixage culturel, des stylistes modélistes aux idées ingénieuses confectionnent à leur guise des modèles d’habits à base de Faso dan fani pour qui le souhaite, sans considération du rang social ni de l’appartenance ethnique. Il se trouve cependant que dans certaines ethnies, le type de tissu utilisé, le style de broderie et de couture sont fonction de la classe sociale. De nos jours, avec le glissement de la tradition vers la modernité, quelles sont les valeurs que l’on doit préserver ? Lisez plutôt !

Pour Georges de Baziri, styliste modéliste, « aujourd’hui le Faso dan fani est très apprécié partout dans le monde. C’est le tissu africain le plus cher et le meilleur de nos jours ». En tant que styliste modéliste, ce créateur utilise énormément ce tissu africain. Que ce soient des modèles d’habillement africains ou occidentaux, il en coud à ses clients. En matière de valeur communicative de ces tissus, il dit ne pas être très regardant.

Idemaba, styliste modéliste également, déclare que pour lui, ce sont les modèles qui dictent le choix des tissus suivant les motifs. Il précise que généralement, ce sont les clients qui choisissent leur modèle et eux, ils les cousent. Concernant les valeurs, il dit ne pas accorder trop d’importance dans le choix des motifs, des modèles et de la décoration qui vont avec.

Au Burkina Faso, dans certaines communautés le port du Faso dan fani a une valeur communicative. C’est l’exemple de la communauté dagara où, par le passé, tout le monde ne pouvait pas s’habiller comme bon lui semblait. Dans cette communauté, il fallait être d’un certain âge pour être autorisé à s’habiller en Faso Dan Fani. Et même quand on avait l’âge requis, le port de certains modèles n’était pas autorisé, car réservé à une classe sociale donnée. fani 2Ainsi, les chefs coutumiers avaient des modèles uniques qui permettaient de les identifier. Que l’on soit du troisième âge ou pas, les modèles étaient spécifiques. Mais de nos jours, ces valeurs tendent à disparaître car même les modèles qui étaient destinés aux chefs coutumiers sont vulgarisés de sorte que l’on ne peut plus, en se basant uniquement sur son habillement, identifier la classe sociale d’une personne.

Si de nos jours on peut se féliciter du fait que le Faso dan fani suscite l’engouement, ce serait mieux si l’on arrivait à restituer ses valeurs ne serait-ce que par devoir de mémoire.

En rappel, c’est sous la Révolution que le port du Faso Dan Fani comme style d’habillement a été imposé aux Burkinabè. Depuis 2015, il a été remis au goût du jour par les autorités de la transition politique de même que celles issues des élections passées.

Saâhar-Iyaon Christian Somé Békuoné

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

18
Juil2019

Métiers occasionnels : Ces jeunes qui gagnent leur pain quotidien en nettoyant à la sauvette des pare-brise de voitures

Aux abords des artères de la ville de Ouagadougou, différentes activités génératrices de revenus sont menées par les citadins. C’est le cas de ces garçons qui gagnent leur pitance grâce...

17
Juil2019

Dialogue politique au Burkina Faso : une étape charnière des élections de 2020

Prévu pour se dérouler avant fin avril dernier, c’est finalement le lundi 15 juillet qu’a débuté le dialogue politique au Burkina Faso. A ce rendez-vous réunissant autour d’une même table...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public